Menu

L’archi-quoi?

« Qu’est-ce que tu t’en va faire au Vietnam Noem, il y a de l’architecture là-bas? » C’est à ce moment-là, où je m’apprêtais à quitter le pays pour l’Asie dans le but de terminer mon baccalauréat en architecture, que j’ai compris que l’architecture était un sujet absolument non maitrisé dans la culture générale. Pourtant, on la côtoie tous les jours, et ce, n’importe où.

OK, je peux comprendre que c’est un sujet qui semble assez abstrait, parce qu’en fait, il doit exister autant de définitions de l’architecture qu’il existe d’architectes. C’est un concept très large et chaque architecte a sa vision propre de son domaine; certains sont plus artistes, d’autres sont davantage pragmatiques. Et il ne faut pas oublier la nature et l’échelle des projets conçus, qui peuvent aller de la simple conception d’un objet jusqu’à la planification d’une ville entière.

Mais chacune des définitions de l’architecture est issue du même point originel. Le concept est né d’un besoin de l’homme alors qu’il était au tout début de l’histoire de l’humanité. Voulant se protéger des intempéries, l’homme, à l’aide de branches de bois, s’est construit un toit. Puis, voulant se protéger du vent et des bêtes sauvages, il s’est alors construit des murs. Et voilà! L’homme a créé de façon primitive le concept d’une architecture vernaculaire.

L’architecture est donc bien plus que la création de bâtiments impressionnants qualifiés d’esthétiques. C’est d’abord l’art et la science de concevoir et de construire un bâtiment dans lequel l’homme sera bien. C’est un milieu de vie.

L’architecture contemporaine telle qu’on la connaît aujourd’hui est bien sûr bien plus qu’une réponse aux simples besoins primitifs de l’homme. Le développement des techniques de construction et des technologies ont fait grandir chez l’humain des standards de confort bien plus élevés.

L’architecte d’aujourd’hui est donc un créateur d’espaces fonctionnels selon un programme défini et des besoins particuliers; un artiste lorsqu’il est temps d’exprimer un concept abstrait; un ingénieur lorsqu’il est question du type de structure et de la composition technique des murs; un évaluateur et un gestionnaire lorsqu’il est temps de gérer les fonds financiers; un graphiste et un communicateur lorsqu’il est temps de présenter ses projets aux clients; un coordonateur lorsqu’il est question de surveillance de chantier; un designer d’intérieur lorsqu’il faut faire le choix de mobilier et de décor; un paysagiste lorsqu’il est temps d’organiser les lieux extérieurs du bâtiment; ainsi qu’un designer urbain lorsqu’il est temps de gérer les circulations des voies publiques et les bâtiments environnants. Bref, le métier d’architecte, c’est bien plus que le dessin de plans de maisons ou encore la création de bâtiments trop excentriques. C’est un métier qui demande beaucoup de connaissances dans plusieurs domaines, et ce, de la conception jusqu’à la réalisation des projets.

Donc, oui, il y a de l’architecture au Vietnam. Une hutte de terre, bien qu’élémentaire, c’est de l’architecture. Un igloo, c’est de l’architecture. Et, oui, la cabane de couvertures que ta nièce a construite en décomposant le sofa dans le salon, c’est aussi de l’architecture!

Regarde autour de toi ce que ton environnement bâti t’apporte. Tu vas voir, l’archi c’est archi cool.

Photo by Lance Anderson on Unsplash

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2019. Tous droits réservés
Une réalisation de