Menu

Dépression estivale : quand la chaleur est de trop

Tu sais que la chaleur s’est installée quand le rayon des surgelés au supermarché est ton endroit préféré au monde, que ton déodorant 48h n’est efficace que 48 secondes, que ta salade de maïs n’est rien d’autre que du popcorn, et que tu surnommes gentiment ton appartement la fournaise. Eh oui, l’été est bel et bien arrivé et je sais que tu galères déjà avec la gestion de la chaleur. Manque de motivation, cheveux qui ne coopèrent pas, fatigue, transpiration et vêtements qui collent; la chaleur trop intense, bien que tant attendue, peut facilement te gâcher la vie.

Mais ça tombe bien, car j’ai tout plein de solutions pour veiller à ton bien-être thermique, et ce, en toute facilité, sans te ruiner et de façon écoresponsable!

Règle #1 : Ventile! Le changement d’air dans une pièce est capital pour assurer son bien-être.

  • Ouvre les fenêtres en privilégiant celles qui sont opposées (Nord/Sud, Est/ Ouest, en haut/en bas). Tu viendras créer une ventilation naturelle et empêchera l’effet lourd de la chaleur.
  • Allume ton ventilateur de plafond ou ton ventilateur sur pied, cela te donnera l’impression de rafraîchir la pièce par le mouvement constant de l’air. Allume-le seulement quand tu occupes la pièce, car il ne fait que déplacer l’air et non la refroidir. Tu peux aussi ouvrir le ventilateur de ta salle de bain ou encore la hotte de ta cuisine pour évacuer l’air chaud de la pièce.

Règle #2 : Humidifie ton espace. Tu sentiras un effet de fraîcheur.

  • Végétalise ton appartement en ajoutant des plantes intérieures. Par le phénomène d’évapotranspiration, les plantes permettront de rafraîchir l’espace, et ce, tout en embellissant ton appartement.
  • Végétalise également les murs extérieurs de ton appartement en ajoutant des plantes grimpantes telles que la vigne. Celles-ci serviront d’écran solaire au bâtiment et diminueront l’absorption de la chaleur dans les murs, en plus de rendre ça cute cute cute.
  • Vaporise de l’eau à l‘aide d’un brumisateur sur tes rideaux, étends un drap mouillé devant la fenêtre ou un ventilateur, ou bien profite de ta brassée de lavage fraîchement lavée que tu feras sécher à l’air afin d’humidifier ton appartement.
  • Crée un système de climatisation maison à l’aide d’un ventilateur sur pied et d’un bol de glaçons. En plaçant la glace devant le ventilateur en fonction, l’air projeté dans la pièce sera frais et permettra d’humidifier par le phénomène d’évaporation. C’est un 2 pour 1!

Règle #3 : Change tes habitudes en temps de canicule.

  • Lorsque tu n’es pas à la maison durant la journée, ferme tes fenêtres et bloque l’entrée des rayons de soleil par des rideaux épais ou des stores. À ton arrivée le soir, ouvre tout et laisse ouvert jusqu’en matinée le lendemain. Tu éviteras les surchauffes et tu viendras ensuite emprisonner la fraîcheur!
  • Ferme toujours tes appareils électroniques. Même en mode veille, la télévision, la console de jeux et l’ordinateur dégagent de la chaleur. Lorsque tu ne les utilises pas, éteins-les complètement.
  • Au besoin, utilise tes électroménagers en soirée plutôt qu’en journée, afin d’équilibrer les gains de chaleur. Tu peux également prendre l’habitude de faire sécher tes vêtements à l’air ainsi que de cuisiner des repas froids ou des grillades, pour minimiser l’utilisation de tes électroménagers qui génèrent beaucoup de chaleur.
  • Oublie les ampoules traditionnelles incandescentes et privilégie plutôt l’utilisation d’ampoules fluocompactes ou encore des D.E.L. Les ampoules traditionnelles utilisent près de 90 % de leur énergie en dégagement de chaleur!
  • Ferme les pièces inoccupées. Le refroidissement des pièces souhaitées se fera plus rapidement si le volume d’air à refroidir est plus petit!
  • Prends soin de toi. Porte des vêtements amples et légers, alimente-toi bien et bois encore plus d’eau. Ton corps aura davantage de facilité à gérer la chaleur.

Et si après tout cela, tu ne tolères toujours pas la chaleur, tu peux toujours faire un marathon de piscines publiques (crois-moi, elles sont toujours glaciales), manger des bols de glaçons comme collation, mettre tes draps au congélateur avant d’aller dormir, attendre à l’urgence de l’hôpital le plus près de chez toi (tu en auras pour plusieurs heures avant qu’on te diagnostique une dépression estivale), ou encore t’exiler en Antarctique pour faire l’étude des manchots et ainsi mieux apprécier ton retour à la chaleur.

Crédit photo : Oscar Keys

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2021. Tous droits réservés
Conception de site web - Effet Monstre