Menu

Indépendante avant toi

J’ai toujours cru que j’étais l’une de celles qui pouvaient se passer des autres, capable de passer de longues heures seules à faire mes petites affaires, sans me soucier constamment de ce que le monde extérieur devenait. J’ai aussi toujours nié le besoin d’être entourée de plusieurs personnes en même temps. Je croyais être capable de vivre ma petite vie tranquille, tout en profitant d’une certaine quiétude avec moi-même, sans l’aide de personne. Jusqu’au jour où je t’ai rencontré, j’étais certaine d’être ce genre de fille-là. Oupelaye, j’ai pogné une méchante débarque.

Depuis le jour où j’ai rencontré tes jolis petits yeux et ton rire éclatant, je ne peux pas passer une journée sans vouloir te parler, sentir ta présence ou voir ton sourire. Ton charme est devenu un mystère que j’ai envie de découvrir, comme si j’étais la version féminine de Tintin. Je me sens au pays des merveilles, mais sans être restée piégée dans le trou du lapin. Me comprends-tu quand je dis que tu m’ensorcelles? Après ce genre de rencontres, tenter de retrouver un équilibre de vie, c’est difficile… surtout quand on tire continuellement sur les ficelles de la boîte à émotions.

Je n’ai pas su rester indifférente à cet humain-là et depuis, tout ce que je pensais de moi s’est retrouvé déconstruit. Les rencontres nous apportent toute sortes de sentiments et l’amour, toute sortes d’expériences. C’est seulement lorsque je suis me suis retrouvée la face à deux pouces du mur que j’ai réalisé que d’avoir une certaine indépendance nous fait grandir de plusieurs bonnes manières. Et je crois qu’il est important de connaître cette indépendance avant de tomber en amour.

Laisse-moi te dire pourquoi.

L’indépendance nous montre que de passer du temps seul avec soi-même est gratifiant, autant pour l’esprit que pour l’estime de soi. Elle nous fait vivre des moments inestimables, car elle nous aide à découvrir ce que l’on vaut véritablement. Cette découverte de moi-même, qui m’est venue de ma feu indépendance, m’a donné la force de m’aimer avant de me laisser la chance d’aimer les autres. C’est grâce à celle-ci que j’ai réussi à ouvrir la porte de mon coeur et à être authentique envers la personne à qui je le dédiais.  Je crois que je n’aurais pas su apprécier ce que je vis aujourd’hui sans celle-ci.

Alors, à toi qui te dis être indépendant.e, c’est bien. Tu dois passer par ce chemin-là pour trouver tes propres limites et définir tes intérêts. Mais ne te mets pas de cadenas ni de fil barbelé au coeur. Laisse-toi la possibilité de t’ouvrir aux aventures et au monde, car il te fera vivre des sentiments incroyables. Peut-être qu’aujourd’hui, si je n’avais pas laissé tomber mes barrières de fille qui a l’air indépendante, je n’aurais pas rencontré cette personne unique avec qui je partage ma vie maintenant. Pourtant, je crois que c’est l’une des meilleures choses qui me soit arrivée depuis longtemps. Ça, pis le McFlurry double portion aux Oréos, haha.  Ça aussi, c’était plutôt magique.

Source photo couverture

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2018. Tous droits réservés
Une réalisation de