Menu

Les mensonges qu’on accepte : notre relation toxique avec certaines compagnies

Dans une relation de couple, y’a des choses qui se font, pis des choses qui ne se font pas. Dans certains couples, la ligne entre ce qui est acceptable ou pas est un peu floue, pis des fois, même si la ligne est claire, l’un des membres du couple la dépasse constamment. C’est ce qu’on appelle une relation toxique. Une relation où l’un maltraite l’autre et où l’autre ne sait pas quoi faire pour s’en sortir. Aujourd’hui, ce dont je te parle, ce n’est pas des relations toxiques qu’on a entre humains. Je doute être la personne la plus éclairée du haut de ma décennie et demie pour te parler de comment s’en sortir. Ce dont je veux parler, ce sont les relations toxiques qu’on entretient avec les compagnies qui tapissent nos vies. Les marques à l’épicerie, les vêtements, les meubles, les cosmétiques. Qu’on le veuille ou pas, on est tous en relation avec les compagnies qu’on consomme et je pense que c’est le temps qu’un.e ami.e de confiance nous avertisse que certaines compagnies, elles n’ont pas notre bien-être à cœur.

Que les compagnies que j’encourage me mentent, c’est non. Ça fait aussi mal d’apprendre que ton partenaire ne t’aime plus autant qu’avant que d’apprendre que la compagnie qui supposément veut le bien-être des animaux euthanasie plus de 90% des animaux qui passent les portes de leurs refuges. Encore pire, d’apprendre que cette même compagnie qui dit aimer la nature encourage les refuges à euthanasier les animaux. Un mensonge, c’est un mensonge, pis ça fait aussi mal. D’apprendre que la compagnie sur qui tu te fies pour acheter ta crème solaire dite « écologique » se permet de modifier le nom des composantes de ses produits, pour que quand tu le lis, tu ne trouves pas les maudits mots « oxybenzone » et « octinoxate ». Grâce à ça, ils peuvent vendre leurs produits à Hawaii, sans jamais penser deux fois aux effets que lesdits produits ont sur la faune et la flore. Qu’on manipule de l’information pour convaincre l’autre, au lieu de dire la vérité, je pense que personne n’accepterait ça dans son couple. Qu’on décourage l’utilisation de l’huile de palme parce que ça fait mal à la planète tout en donnant des dizaines de millions pour créer des oléoducs extrayant l’eau de la Californie, un des endroits où il pleut le moins aux États-Unis, c’est un mensonge pur, c’est de l’hypocrisie, et c’est insultant.

Je pense que tout le monde est un peu pogné dans une relation toxique. Certaines compagnies nous mentent, mais on ne sait pas à qui faire confiance, alors c’est plus simple de fermer les yeux que de réaliser à quel point on nous a menti à répétition. Moi-même, du haut de ma décennie et demie, je n’ai aucune idée de par où commencer. Comment puis-je exiger la transparence? La solution, elle est loin d’être trouvée, je te le garantis. Ce que je peux te recommander, c’est de faire tes recherches, un petit peu. Va voir la ferme la plus près de chez toi, et demande ce qu’ils mettent sur leurs terres pour faire pousser leurs légumes. C’est fort probable que tu vas encore te faire mentir en plein visage, mais sache que c’est beaucoup plus dur de mentir à quelqu’un face à face qu’au travers d’un courriel. Je t’encourage aussi à faire le plus de trucs par toi-même. Les Trappeuses ont une excellente recette de crème solaire, totalement sécuritaire pour notre peau et 100% éthique. Les compagnies locales ont souvent moins de motifs pour justifier leurs mensonges. Essaie de les encourager, d’aller poser des questions, lis les rapports et analyses de l’année suivante. C’est long et laborieux et tu risques d’avoir encore des mensonges, mais si tout le monde pose des gestes qui encouragent la transparence, peut-être qu’un jour on saura où vont vraiment les orangs-outans qui ont perdu leurs maisons suite à une coupe massive d’arbre.

Photo de couverture: Unsplash

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2018. Tous droits réservés
Une réalisation de