Menu

Fausses bonnes idées en temps de canicule

Au moment d’écrire ces lignes, nous sortons tranquillement de l’intense canicule de la première semaine de juillet. Bien que mon appart montréalais garde jalousement la chaleur emmagasinée, mes doigts commencent à désenfler pis je peux ingérer autre chose que des smoothies, des cafés glacés pis des Mr. Freeze!

Mais toé pis moé, on l’sait que c’est pas la dernière canicule de l’été. Peut-être même qu’au moment de lire ce texte, une nouvelle canicule sévit sans pitié.

Voici donc un palmarès des fausses bonnes idées en temps de canicule!

Catégorie : Escapades

Aller à la piscine publique

Je suis une grande fan des piscines publiques de Montréal, Laurier et Jarry étant mes préférées. Une journée en semaine, avec un bon livre, au soleil, quand y fait 25 degrés, en faisant une petite saucette de temps en temps, c’est pas mal nice! Mais quand y fait 47 ressenti, un dimanche 1er juillet, la piscine publique n’est pas tant ton ami, crois-moi. TOUTE LA VILLE EST DEDANS! Donc, à moins que tu aies envie de te battre à mains nues pour un précieux et rare spot d’ombre ou de macérer dans l’eau trop réchauffée par la sueur et le pipi d’enfants surexcités su’l bord de pogner un coup de chaleur et qui te kickent le derrière d’la tête à qui mieux mieux… RESTE CHEZ VOUS! Fondre sur le ciment brûlant n’est pas ta meilleure option.

Sortir de Montréal et aller à la plage

Ça peut être une très belle activité si ton char a la clim. Sinon, ça se peut que tu meures en chemin, pogné dans le trafic de la 40. C’est un risque à prendre.

Aussi, attention, il se peut que sur place, tu fasses la rencontre de douchebags, dans leur milieu naturel, qui sont TELLEMENT FUCKING ROUGES qu’on serait prêt à les déguster avec du beurre à l’ail, qui se croient charmants quand ils te meuglent quelque chose d’incompréhensible en titubant, la craque de fesse à l’air et dont le mantra est :  boire 12 Labatt en plein soleil, c’est pas ça qui va m’empêcher de prendre mon char pour aller souper au Barbie’s resto bar grill après!

 Catégorie : Parce qu’il faut travailler

Travailler à l’ordi avec un ventilateur beaucoup trop proche de ta face

J’ai un acouphène constant dans l’oreille gauche maintenant, mais au moins j’ai travaillé un peu!

Aller travailler dans un café qui a la clim

Et travailler possiblement debout, beaucoup trop près d’un inconnu parce que tsé, t’es pas la seule à avoir eu cette idée-là, fille! Quand le serveur annonce la fermeture du café et incite gentiment, mais fermement, les clients à quitter les lieux, les pauvres yables ferment leur Mac et remballent leurs affaires, tels des condamnés à mort devant leur destin tragique.

Catégorie : DIY

La débarbouillette mouillée sur la bédaine

C’est correct. Ça tempère environ 1h. Tu t’endors. Ça sèche. Tu la retrouve en motton sous tes côtes. Ça gosse. Tu te relèves. Tu la remouilles. Ça tempère. Tu te rendors. Et ainsi de suite.

Prendre une douche frette et dormir les cheveux mouillés

Le meilleur truc quant à moi! Un coussin de fraicheur entre ton oreiller pis ton cou! J’ai beaucoup d’empathie pour les gens chauves ou encore ceux qui se sont fait faire une belle coupe courte juste avant la canicule.

Laisser ses rideaux fermés

Et ainsi empêcher le soleil plombant de réchauffer encore plus ton appart. Sauf que, si toi ça te fait du bien d’écouter Netflix dans le noir, tes plantes, elles, trippent un peu moins. Une journée ça va, mais une semaine de rideaux fermées, c’est pas l’idéal. Non seulement elles ont chaud, mais en plus, elles manquent de soleil.

Catégorie : Aidez-moé!

Acheter un climatiseur

Pour avoir travaillé dans une quincaillerie pendant 10 ans, je te préviens d’une chose : si ton big plan c’est d’aller t’acheter une clim chez Rona, un 2 juillet, alors qu’une canicule bat son plein… ANNULE LE PROJET! Je ne peux t’empêcher de te lancer dans un pèlerinage, parsemé de déceptions, à travers la province à la recherche de LA quincaillerie, perdue dans le trou du cul  du Québec qui aurait peut-être encore 2 clims de la saison passée, qui fonctionnent plus ou moins, dans leur back-store… Mais je peux te conseiller de garder tes énergies, ton gaz et ta santé mentale, de faire ton deuil et de te reprendre en avril l’année prochaine.

Petit conseil supplémentaire : crier après le commis prépubère ne sert à rien. Il n’en fera pas apparaître. Il est payé 12$ de l’heure.

 Vouloir une clim mais vouloir être écolo

C’est malheureusement difficilement conciliable. Mais tu peux quand même chercher sur Internet et trouver sur Amazon un climatiseur qui fonctionne en port USB, avec 2-3 tasses d’eau seulement. C’est supposé rafraîchir une petite pièce. Selon moi, ça ressemble plus à un humidificateur qu’autre chose et t’as clairement pas besoin de plus d’humidité dans le moment! Bref, j’aime ce bel optimisme, mais… « el crairai quand el verrai! », comme disent les sceptiques!

Pis toi, c’est quoi ton truc pour survivre à la canicule?

Source photo couverture

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2020. Tous droits réservés
Conception de site web - Effet Monstre