Menu

Québec se restructure

J’ai toujours utilisé les transports en commun à Québec. J’ai obtenu mon permis de conduire, mais j’ai fait le choix de ne pas avoir de voiture, car, partageant ma vie aux 4 coins de la ville, il m’est beaucoup plus facile d’utiliser les transports en commun – je peux faire des siestes dans le trafic, étudier sans avoir à regarder la route, écrire mes articles pour la Fabcrep, et je n’ai jamais à me stationner en parallèle, la joie!

En plus de plusieurs améliorations notables de la part du Réseau de transport de la Capitale dans les dernières années, à mon grand bonheur, d’ici 2027, le réseau fera une cure de modernité pour un réseau plus simple, plus fréquent, plus confortable, plus rapide et plus fiable.

En mars dernier, la Ville de Québec a annoncé son nouveau plan stratégique pour la mise en œuvre d’un projet structurant de transports en commun. En bref, le réseau actuel sera modifié par une restructuration de la route pour un partage convivial de tous les moyens de transport, ainsi que l’implantation de deux nouveaux modes de déplacement, sur voies dédiées, soit des plateformes exclusives. Il y aura donc une cohabitation et une interconnexion des modes de déplacement piéton, cyclable, automobile, et en commun qui inclut l’autobus, les Métrobus, ainsi que les deux petits nouveaux, le trambus, un autobus accordéon à 3 sections complètement électrique, et le tramway, choisi pour survivre à notre climat nordique, où deux tronçons souterrains rappellent le métro – le rêve.

transports québec
Source

La restructuration des voies de circulation offrira un vent de fraîcheur à la ville de Québec par le partage équitable de la route, un verdissement des rues, l’ajout de moyens de transport modernes et plus efficaces qui contribuent au dynamisme de la ville, une requalification de plusieurs quartiers ainsi que l’instauration de pôles d’échange complets offrant services publics et divertissements. Grâce à la mise en service du système de transport, le RTC devrait connaître une hausse de 30 % d’achalandage, retirant ainsi 12 600 véhicules des heures de pointe.

À l’aire des milléniaux, une ère de changement de mentalité se fait ressentir. On observe de plus en plus qu’il y a retardement dans l’obtention du permis de conduire, l’acquisition d’une voiture est remise à plus tard, et les moyens de transport alternatifs tels que les transports en commun, le covoiturage, l’autopartage et les transports actifs sont de plus en plus utilisés. En espérant que la tendance se maintienne et que je vous croise dans le tramway très prochainement!

Pour de plus amples informations, clique ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2019. Tous droits réservés
Une réalisation de