Menu

J’aurais souhaité que tu restes (traduction infidèle)

 J’ai une chanson sur le cœur que je te chanterai par cœur. Ce n’est qu’une chanson d’amour, la mélancolie d’un détour.

La vie, ce n’est pas toujours à propos des nouvelles rencontres et des premières fois, c’est bien souvent à propos des adieux que l’on doit faire. Je sais bien que tu dois partir, je ne peux pas te retenir, ton cœur s’est éteint près du mien, mais avant que tu ne quittes, je veux juste que tu saches que j’aurais souhaité plus que tout que tu restes.

Cette chanson, ce n’est pas moi qui l’ai écrite, c’est celle d’un autre, comme celle que tu chanteras désormais, les yeux rivés sur l’océan qui danse entre l’escarpement des montagnes. Je comprendrai un jour pourquoi tu devais partir, que chacun de ces pas qui t’éloignent un peu plus de moi, tu devais les faire pour ton salut, tu devais les faire quand je n’arrivais plus à emboîter moi-même ces pas devenus trop grands.

Je sais que tu as changé et que je ne peux rien faire pour te faire changer d’idée. J’ai quand même laissé une carte de la ville dans tes bagages, juste au cas où tu te perdrais en chemin, mais tu n’as pas à t’en faire, il est déjà tout tracé pour toi.

Je suis désolé de m’accrocher, ne m’en veux pas trop. J’essaye de te laisser partir, j’essaye d’être fort, des coups, j’en ai déjà pris plein la gueule, je me sais résiliant dans l’adversité. Vois-tu, je t’aime tant, si tant est que je dois te laisser partir.

Je te souhaite tout ce que tu peux désirer, tout ce dont tu n’aies jamais rêvé. J’espère que tu croiseras l’amour sur ta route, même si j’aurais souhaité plus que tout que tu restes.

Cette chanson, c’est celle-ci. J’aurais aimé l’écrire. J’aurais surtout aimé l’écrire avant de te perdre.  J’aurais souhaité en écrire des centaines, des milliers, au moins une par jour, juste pour toi. J’en écrirai des centaines, des milliers, au moins une par jour, mais il n’y aura plus personne pour les entendre.

J’aurais surtout souhaité que tu restes.

Par Simon Guérard

Source photo de couverture: Unsplash

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2020. Tous droits réservés
Conception de site web - Effet Monstre