Menu

Le petit guide pour apprivoiser le yoga

On a tous déjà défilé notre fil d’actualité Instagram en y voyant des photos de parfaits yogis, la tête à l’envers, les jambes dans des positions dont tu ne connaissais même pas l’existence et le sourire fendu jusqu’aux oreilles. Mon Dieu qu’ils ont l’air zen et en harmonie avec eux-mêmes ces « petits maudits »!

C’est pourquoi, armé(e) de ton tapis acheté dans un magasin grande surface, tu as décidé de t’aventurer dans ce sport qui t’est inconnu, mais ô combien bénéfique pour le corps et l’esprit. Par contre, avant de te transformer en maître bouddhiste, tu devrais suivre mes quelques conseils pour commencer du bon pied!

1. Bien s’équiper

Chaque tapis son propriétaire! Non, ils ne sont pas tous pareils. Oui, il se peut que celui que tu as acheté ne te convienne pas. Oui, tu as le droit de sacrer. Non, tu n’as pas le droit d’abandonner. Il existe en effet plusieurs épaisseurs de tapis de yoga qui varient généralement entre 4 et 7 millimètres. Personnellement, le premier que j’ai acheté était un 8 millimètres. Je n’ai pas beaucoup de gras de genoux et mes petites rotules avaient de la misère à suivre la cadence. Il va de même pour le coccyx de certains. En même temps, c’est un peu plus mou et moins agréable pour les postures d’équilibre. L’idéal est de connaître son corps, son niveau de sensibilité, ses défis et de faire un choix éclairé. Si lever la jambe sans tomber est difficile, on s’entend qu’un tapis épais  n’est pas tout indiqué pour toi…! Si tu prévois te lancer dans le yoga chaud, investir dans une serviette antidérapante ou un tapis muni de petit trou pourrait aussi être une bonne idée…Watch out la sueur!

2. Ne pas viser le ciel

La première étape du yoga est de relaxer et de respirer. Pas d’aller faire le Cirque du Soleil. Il y a tellement de cours qui vont te sembler alléchants dans plusieurs studios, mais rappelle-toi que tu as toute la vie pour les essayer. Du yoga aérien, du power yoga chaud, du yoga surf, name it. La vérité c’est que ces cours sont difficiles. Ils demandent une certaine capacité à faire les mouvements et ajoutent un niveau de difficulté en les faisant dans des conditions rocambolesques. Faire un Chaturanga c’est difficile, mais en faire quinze à 37,5ºC c’est pire.  Il est important d’être capable de bien faire les mouvements avant de vouloir les faire sur une planche de surf.

3. Choisir le bon endroit  

Au Québec, on a la chance d’avoir plein de studios de yoga. Autant dans les grandes villes qu’en banlieue. Certains sont petits et méconnus, d’autres gros et populaires. En tant que débutant(e) je te conseille de choisir un studio où il y a peu d’élèves par cours. De ce fait, l’enseignant passera plus de temps avec toi et pourra facilement te corriger en cas de mauvaise posture. Tu risques moins de te blesser! Sinon, tu peux choisir des cours en ligne sur YouTube. Personnellement, j’aime bien la chaîne de Yoga with Adriene.

4. Aller à son rythme

C’est normal de trouver cela difficile au début. Nous ne sommes pas tous hyper souples ou des champions de l’équilibre. Nous n’avons rien à prouver à personne et au contraire, on risque de se décevoir si on s’inscrit à un cours avancé et qu’on n’arrive pas à suivre le prof. C’est important, surtout en commençant, de garder un souvenir positif pour avoir la motivation d’y retourner! En plus, tu ne veux sûrement pas te blesser bêtement en ayant tenté une inversion…(T’sais ces  fameuses postures la tête à l’envers.) Prends ça mollo, assure-toi de bien comprendre les mouvements et de les exécuter de la bonne façon. Opte aussi pour un cours destiné aux débutants, comme un Hatha yoga, qui est un style plus doux. Souviens-toi, chaque chose en son temps!

5. Être ouvert(e) d’esprit  

Avec les mouvements du yoga viennent aussi toute une philosophie et un complet mode de vie. C’est un univers splendide que nous gagnons tous à découvrir. Cependant, si tu te sens moins interpellé par celui-ci, tu n’es pas obligé d’y adhérer. C’est un sport, pas une secte. Par contre, beaucoup d’enseignants de yoga en seront fans. Ils parleront de leurs dix voyages en Inde, de chakras ou amènerons un bol tibétain à la séance. Ils chanteront peut-être aussi un mantra en sanscrit (la langue des textes bouddhistes.) J’avoue avoir moi-même été surprise au début : On m’avait demandé de me mettre en position fœtale pour me connecter à la terre mère. Même si je n’ai sans doute pas ressenti les folles énergies décrites par l’enseignante, c’était réconfortant de se sentir petit quelques instants. Bref, sans pour autant devenir un moine, incorporer un peu de concepts yogis dans sa vie ne fait de tort à personne!

C’était mes cinq conseils pour bien commencer à pratiquer ce sport relaxant, vivifiant et tellement trendy. Et si jamais on te dit de ne pas t’aventurer là-dedans, que tu vas te tanner et que c’est une mode de passage, tu pourras répondre que Bouddha est mort depuis plus de 2000 ans…et qu’on parle encore du yoga.

Par Pénélope Beauchemin

Source photo de couverture: Unsplash

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2019. Tous droits réservés
Une réalisation de