Menu

Les taches : connaissances de base à avoir pour en venir à bout

En tant que jeune dame maladroite, j’ai la fâcheuse habitude de me salir chaque fois qu’il ne faut pas. Bien sûr, il n’y a jamais de moment idéal pour se salir ; c’est toujours chiant détacher, mais c’est moins pire quand tu manges dans ton lit tout seul et en congé. Quand tu te renverses ton café dessus dix minutes avant d’ouvrir la boutique où tu travailles, là, tu t’en veux un peu plus. Et comme tu sais que les bâtons détachants, ça vaut rien et que ça étend juste la tache, tu te maudis de ne pas avoir traîner du linge de rechange comme tu te l’étais promis la dernière fois.

Heureusement, la plupart des taches partent suffisamment bien si tu trouves une source d’eau assez rapidement. Sinon, il faut avoir l’air de la personne qui coordonne mal ses mouvements pendant son shift de 8h et espérer réussir à faire partir ça en arrivant à la maison. Mais comme j’ai beaucoup d’expérience en « tachage » tout comme en détachage, je vais vous guider un peu.

  1. Les taches de sang

Les taches de sang sont vraiment un fléau quand on est une personne menstruée. Pourtant, je les classerais comme étant parmi les plus faciles à enlever : il faut seulement les passer et les frotter sous l’eau froide (très froide). D’ailleurs, on ne lave jamais une tache à l’eau chaude. Ça ne risque que de la cuire. On peut même mettre un petit peu de savon si c’est une grosse tache. Idéalement, il faut le faire le plus vite possible, mais comme on n’a pas toujours une paire de petite culotte de rechange, on peut aussi saupoudrer un peu de sel, ce qui créera de la friction là où nos gros doigts ne peuvent pas en faire! Et, ensuite, on met ça dans la machine!

  1. Les taches de gras et d’huile

 Pour tout ce qui est sous forme de gras solide (beurre, pain de massage du Lush… ouin!), j’encourage l’usage du fameux liquide à vaisselle. Pourquoi? C’est doux et sa fonction première est de dégraisser. Donc, on passe la tache sous l’eau, on met une ou deux gouttes de dégraissant et on frotte doucement l’étoffe contre elle-même. Si c’est plutôt une tache de graisse liquide, comme de l’huile à moteur par exemple, il faut rapidement saupoudrer une bonne quantité de poudre à bébé sur la tache. Ça absorbera l’huile et ça formera une galette que l’on pourra enlever en grattant minutieusement. Et finalement, machine!

  1. Les taches d’encre

Quand on travaille avec des stylos, un accident est si vite arrivé. Deux trucs rivalisent alors : Le Spray-Net et le lait. Soit on peut asperger l’encre de Spray Net jusqu’à que l’étoffe en soit saturée (s’assurer de mettre un essuie-tout entre les épaisseurs du vêtements), pour ensuite tamponner la tache avec une guenille humide, soit on peut la laisser tremper dans le lait pendant environ 30 minutes. Dans les deux cas, on met ensuite tout ça à la machine et on ne met jamais un vêtement taché dans la sécheuse avant que la tache ne soit entièrement partie.

  1. Les taches de vin rouge

 Je croyais que tout le monde connaissait ce truc, mais comme une expérience m’a démontré le contraire il y a peu de temps, je me permets de vous casser les oreilles avec celui-là : le vin blanc. Ça marche aussi avec du Sprite/7up ou n’importe quel soda/tonique. On en verse tant qu’il en faut. L’important, c’est d’imbiber l’étoffe jusqu’à saturation et d’en mettre plus que ce qu’on a échappé de vin rouge! Et ensuite, hop, machine!

  1. Les taches jaunes ou foncées sur les sous-bras des t-shirts blancs

Ce n’est un secret pour personne : les t-shirts blancs jaunissent sous les bras. C’est pas dégueu, c’est naturel, sauf que ça ne plait à personne. Quand c’est léger, on utilise du bicarbonate de soude. On le dilue un peu dans l’eau jusqu’à ce que ça fasse une petite pâte et on le frotte sur le cerne. Quand c’est sévère, c’est que l’aluminium dans nos déodorants a oxydé. Aux grands maux les grand moyens : on va à la quincaillerie et on achète de l’antirouille CLR (vous savez, le produit qui passait à la télé à chaque deux annonces quand on était p’tit!). On en verse un peu sur le cerne et on frotte. On rince plus que pas assez pour ne pas que ça reste un peu vert. Et puis, évidemment, on le met dans la machine.

  1. BONUS : l’odeur d’urine de chat

C’est pas vraiment une tache, mais c’est désagréable et c’est toujours bien de savoir la faire partir. La première étape est de tout mettre ça dans la machine à laver (c’est le monde à l’envers!) à l’eau chaude. Dans la cuve, on verse un peu de vinaigre blanc (pas énormément, ça sent fort) et on y ajoute notre détergent favori. En plus, les chats détestent l’odeur du vinaigre et risquent d’en rester loin. C’est aussi simple que ça!

Source photo de couverture

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2020. Tous droits réservés
Conception de site web - Effet Monstre