Menu

L’ABC du développement durable

Vous en avez sans doute déjà entendu (trop) parler, mais connaissez-vous réellement sa définition, son utilité et son application au quotidien? Le développement durable est un terme qui peut s’avérer plutôt vague et qui, malheureusement, semble parfois méconnu dans notre société.

En fait, j’ai réalisé que notre opinion première de ce concept repose essentiellement sur une vision environnementaliste et écoresponsable, mais ça va plus loin que ça. Et je ne vous mentirai pas, j’ai longtemps associé le développement durable à un mouvement écologique éphémère, mais c’est en l’étudiant que j’ai pris conscience de son importance et de sa pertinence à long terme.

Aujourd’hui, j’aimerais pouvoir casser ce préjugé « grano » et non fondé en vous décortiquant le principe du développement durable. En espérant que vous trouverez une façon de l’appliquer à votre quotidien, tout en restant réaliste et fonctionnel.

Premièrement, ce n’est pas un mouvement qui se dit temporaire, c’est un concept qui se voit continu et durable, d’où le terme « développement durable ». Quant à sa définition, elle s’appuie sur un modèle de développement qui répond aux besoins des générations actuelles sans compromettre les générations futures en les empêchant de répondre à leurs propres besoins.

Ça veut dire quoi, tout ça? En d’autres termes, fais ce qu’il faut pour survivre et être heureux, sans pour autant faire de mal ou contraindre les autres à atteindre ce même but. Je vulgarise un peu plus : ne sois pas égocentrique, s’il te plaît, tu n’es pas seul sur cette terre.

Maintenant qu’on a mis ça au clair, le développement durable se divise en trois piliers fondamentaux, soit la protection de l’environnement, l’efficacité économique et les préoccupations sociales.

Aussi surprenant que ça puisse sembler, ce concept ne cherche pas à interrompre la croissance, au contraire, il cherche à l’améliorer pour qu’on puisse continuer de croître plus longtemps. Parce que, soyons honnêtes deux secondes, une croissance infinie dans un monde fini est physiquement impossible, donc si on veut perdurer, on n’a pas le choix de revoir nos façons de faire, de vivre et de cohabiter avec les différents écosystèmes.

Bref, il faut arrêter de se regarder le nombril pour se lever la tête vers le monde. Il a beaucoup à nous offrir et à nous apprendre, alors ne le tenons pas pour acquis.

Si on met tout ça en perspective, on peut facilement déceler des exemples concrets et actuels de l’application du développement durable dans nos vies. Prenons le mouvement, qui j’espère sera un changement permanent, visant à bannir l’utilisation des pailles en plastique dans de nombreux restaurants de la province.

Les entreprises qui prennent part à ce mouvement s’assurent un avantage concurrentiel et une certaine pérennité. Je vous explique : une entreprise ayant une vision durable et responsable se permet d’être plus proactive et innovante dans ses pratiques, d’où sa longueur d’avance sur les autres.

En plus de ça, elle crée un sentiment d’appartenance au sein de ses employés qui partagent ses valeurs exemplaires, ce qui améliore la productivité et la rétention du personnel. Mieux encore, l’entreprise en retire un bénéfice en ce qui concerne sa réputation puisqu’elle se démarque par ses actions responsables, ce qui incite le consommateur à l’encourager.

Bon, vous me direz que c’est peut-être juste un coup marketing, mais le dénouement reste tout de même positif. Avec les pailles, c’est pas très compliqué : t’arrêtes d’en acheter, donc tu économises de l’argent et t’arrêtes d’en jeter, donc tu sauves la planète.

Dans le fond, un programme de développement durable, c’est du gagnant-gagnant sur toute la ligne! Je sais que j’ai l’air de vous vendre un contrat d’assurance là, mais sérieusement c’est un principe non négligeable et je trouve important de le promouvoir.

Et même si tu penses te démarquer en n’embarquant pas dans le mouvement, tu te trompes catégoriquement. Parce que la préservation de l’environnement n’est pas une mode ou une tendance, c’est une réalité qui va nous rattraper tôt ou tard.

En tant que consommateur, c’est à nous de décider comment on veut intégrer le développement durable à notre quotidien et ça commence évidemment par nos choix de consommation.

Aujourd’hui, je vous demande seulement de réfléchir à tout ça et de garder en tête que ce sont les petites actions qui mènent à de grands changements.

Crédit photo : Unsplash

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2020. Tous droits réservés
Conception de site web - Effet Monstre