Menu

Accent sur la rue : « Artistes, urbaines, femmes »

graffiti montréal street art

Conférence le 11 août 2018 à Montréal

Dans le cadre de Queen’s Creation, une nouvelle conférence off the record est organisée cette année pendant Underpressure, festival international de graffiti.

Le 11 août à midi se tiendra la table ronde annuelle de Queens’ Creation, au Théâtre Sainte-Catherine dans le Quartier des spectacles, au milieu des murales, des artistes et du public amateur, enthousiaste et multiculturel.

En cette 23ème édition du festival de culture urbaine, c’est au travers d’un spectre analytique dirigé vers les expériences des artistes que se déroulera la discussion. Depuis ses débuts, Queens’ Creation, projet dédié à la mise en valeur des femmes artistes à Montréal et au Québec, met un point d’honneur à stimuler de nouvelles conversations en accord avec ceux et celles qui font l’art et qui composent la communauté, au jour le jour.

Parmi les artistes participantes, il y aura : Maliciouz, Smoluk, Klor (123Klan), Ola Volo, MC Baldassari, Loopkin et Elizabeth-Ann Doyle, directrice générale du collectif d’art murale, MU.

Arts émergents depuis les années 70, visibles, étudiés et appréciés socialement depuis bientôt deux décennies, les différents pratiques de ce qu’on nomme street art ont de multiples richesses à offrir. Les murs de la ville de Montréal sont peints, décorés, tagués, graffés, collés, et les humains derrière (ou devant) les murs sont proportionnellement géniaux. Dans ce monde de l’art ouvert, public, urbain, de street art, des graffitis, des vandales et bien d’autres formes artistiques, les femmes occupent une place minoritaire sans pour autant en être exclues.

Les femmes peignant des murs ou créant des oeuvres publiques sont encore peu nombreuses et celles qui bénéficient d’une lumière aux yeux des habitants s’apparentent quantitativement à une réelle minorité.

La conférence, titrée « Artistes, urbaines, femmes », rassemblera des artistes ayant une pratique d’art public, urbain (dans le sens de la rue), ou s’identifiant comme street-artistes.

La conversation sera l’occasion de réfléchir et d’échanger sur différents sujets selon ces quatre thèmes :

  1. Les enjeux de visibilité-représentation des femmes dans la large sphère du street-art et du monde du graffiti.
  2. Les positions artistiques et personnelles de chacune, quels travaux pour quelles idées?
  3. La place du féminisme (ou son absence) autour de ces deux questions.
  4. L’importance de la communauté de soutien.

En sous-tension de ces questions-guides, un constat : aujourd’hui, les murs de la ville sont couverts de femmes, de leurs visages, de leurs corps, de leurs essence, de leurs mots parfois. Ces femmes murales sont belles, à l’image des idéaux et des stéréotypes souvent. On remarquera que bien des femmes artistes tentent subrepticement de challenger ces normes représentationnelles.

L’artiste Monosourcil, par exemple, offre aux murs des multitudes de visages aux traits tout droits sortis de son imaginaire. Les femmes y ont autant la belle part que les hommes, et son propos s’attache à dépeindre les réalités aliénantes d’une classe moyenne asservie par l’idéologie du travail. Les femmes de MissMe, ses vandales, s’acharnent à exprimer l’idée que la propriété du corps de la femme est sienne, un point c’est tout.

Chacun de ces positionnements tend à faire avancer les représentations et à politiser, pas toujours consciemment, des aspects de nos quotidiens.

Les femmes du street-art montréalais seraient-elles les messagères d’un demain plus expressif, plus ouvert à une critique sociale assumée, moins cachée par l’anonymat traditionnellement nourri par la pratique du graffiti?

***

L’entrée au théâtre Sainte-Catherine pour la conférence est ouverte à tous les publics en échange d’un don minimum de 2 dollars par personnes. Cet apport servira à rembourser les frais de location de l’espace et, les dons excédentaires seront versés à Queens’ Creation dans le but de garantir des évolutions dans les propositions culturelles et artistiques du Festival.

L’événement Facebook de la table ronde est ICI.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2019. Tous droits réservés
Une réalisation de