Menu

Merci, belle vie!

Une des choses fascinantes de la vie, c’est à quel point on rencontre des gens dans celle-ci. Des yeux partout qui attendent de se faire croiser.

Dans un train normal de vie, ces rencontres, elles s’accumulent.

Certaines un peu moins marquantes font juste passer et s’en aller tranquillement.

Par contre, d’autres nous laissent un petit quelque chose.

J’avais une personne dans mon cercle, il n’y a pas si longtemps, qui avait l’habitude de remercier. Je ne parle pas de remercier le serveur ou encore de remercier pour un service, même si elle le faisait aussi.

Elle remerciait la vie. Toujours.

Elle remerciait la vie comme si tout était nouveau tout le temps. Un peu comme s’il y avait toujours quelque chose à apprécier, des fleurs jusqu’aux rayons du soleil. Elle remerciait la vie pour les moments qu’elle offrait, simples et plaisants. Et elle ne le faisait pas intérieurement, elle prenait le temps de le dire à voix haute dans une discussion. Autour de la table, près des vagues, un verre à la main. Remercier la vie, toujours. Pas de gros discours, simplement une petite phrase qui passe par là pis qui s’évapore dans la tête des invités.

Les tempêtes passées, les décisions calmées, j’ai pris le temps de penser à ça.

De penser à l’obsession que les gens ont pour le futur et le passé, moi en premier.

Quand tout ce qu’on a réellement, c’est le présent. Petit moment présent toujours négligé.

J’ai pensé à tout le stress occasionné par demain qui nous fait oublier le sourire de la personne devant nous. J’ai pensé à tous les remords d’hier qui nous font penser que le coucher de soleil est seulement orange quand en réalité il y a du bleu, du rose, du mauve et du jaune. J’ai pensé au pauvre bonheur qui essaie de s’inviter sans qu’on le laisse s’asseoir à la table, trop crispés d’obligations et de questions.

Et cette fois-ci, j’ai eu une réflexion pour le futur qui en valait quand même la peine. Dans le futur, j’apprécierai le présent, tout le temps. Je prendrai le temps de me connecter, de le sentir, de le vivre et, surtout, je serai toujours toujours toujours reconnaissante de tout ce que la vie peut m’apporter, morales ou leçons, souvenirs ou sentiments.

Donc me voilà, vivant l’héritage de cette personne. Me voilà, autour de la table, près des vagues, un verre à la main, à prendre le temps de le dire. De la remercier, cette belle vie inspirante. De faire prendre conscience à tous les gens qui sont autour de moi du moment qu’on vit actuellement. Prendre conscience de la chaleur qui nous chatouille les pommettes, du vin qui nous enveloppe les songes, de nos rires qui se mêlent pour créer la plus belle des mélodies. Jammer ensemble à coups de notes de bonheur, de simplicité et de sincérité.

Je suis consciente d’hier, je n’ai pas de contrôle sur demain, mais j’ai « présentement » dans les veines. Ironiquement, me voilà teintée d’hier, ne voulant plus me désancrer d’aujourd’hui.

Ainsi, je lève mon verre aux belles rencontres, à toute l’inspiration qu’elles amènent et, surtout, à cet élégant présent rempli de sincérité trop souvent oubliée.

Cheers, belle vie!

Source photo de couverture : Unsplash

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2019. Tous droits réservés
Une réalisation de