Menu

Tu sais que t’es né.e dans les années 90 quand…

L’an passé, j’ai pris un coup de vieux lorsque j’ai réalisé que mes élèves de secondaire 5 faisaient partie de la dernière cohorte composée de jeunes nés dans la décennie 90 (1999-2000). Étant née en 1990, ça m’a donné envie de faire une petite rétrospection qui s’adresse à toi, cher.e comparse né.e au début de la décennie 90.

T’es né.e en 1990. Tu t’es fait fouetter en plein visage par l’arrivée de la technologie. T’étais environ en 3e année du primaire quand vous avez eu votre premier ordinateur, mais il a fallu que t’attendes un an pour avoir Internet. En attendant, tu faisais suer ton p’tit frère en le torchant à Mario Kart 64. Pis quand t’étais tanné.e, tu mettais ça à Canal Famille en rêvant secrètement de pouvoir un jour participer aux Zigotos.

T’es né.e en 1990. T’as vécu le changement du VHS vers le DVD, et de la cassette vers le CD. T’as d’ailleurs déjà possédé un discman (l’évolution du walkman jaune que t’avais eu avant), que tu mettais précieusement dans ton sac-banane (plus communément appelé ta « cocotte »), et qui « sautait » aussitôt que tu pognais une bosse dans l’autobus. Avant les CD, t’as même connu le calvaire d’attendre que ta toune passe dans le top 5 de ta radio locale, pour pouvoir l’enregistrer sur une cassette. T’étais un peu fru.e quand tu manquais le début parce que ton piton record refusait de collaborer, ou que sans faire exprès, t’effaçais ce que t’avais déjà enregistré sur ton mixtape.


Source : Unsplash

T’es né.e en 1990. T’as connu les appareils photo avec films, pis tu te souviens très bien que sur une bonne partie des photos, que tu recevais une semaine plus tard après être allé.e porter ton film au dépanneur du coin, y’avait toujours quelqu’un qui avait les yeux fermés. Aussi, tu t’es sûrement déjà amusé.e à regarder les négatifs à travers une lumière.

T’es né.e en 1990. On pouvait lire la déception dans ton visage quand tu revenais de l’école primaire et que tu pouvais pas aller « chatter » avec tes amis sur MSN, parce que ta mère était au téléphone. D’ailleurs, tu as connu le son indescriptible (et tellement, mais TELLEMENT agressant) d’Internet qui se connecte à la ligne téléphonique.

T’es né.e en 1990. En 6e année du primaire, t’as créé une adresse Hotmail qui ressemblait à « sexygirl_69@hotmail.com » ou bien à « caro_la_cool_1990@hotmail.com », pis elle te hante encore parce que c’est celle que tu as utilisée pour créer ton compte Facebook, en secondaire 5. Ah et puis, « sexygirl69 », c’est le nickname que t’utilisais pour aller sur mIRC ou sur Caramail, pour demander à de purs inconnus quel était leur ASV (Âge-Sexe-Ville). Bien entendu, t’avais douze ans, donc tu mentais sur ton « A » en disant que t’en avais seize.

T’es né.e en 1990. Sur MSN, ton « nick » ressemblait souvent à un truc du genre (F)(L)__*CArOoE*__(F)(L), mais t’avais aussi un SOUS-nick, dans lequel tu pouvais passer tes états d’âme ou bien écrire le passage d’une toune que t’écoutais sur repeat, genre : « NoBodY WannA sEe us tOgetHer bUt it don’T MatTer », une chanson que tu avais bien sûr downloadée (accompagnée de cinq autres versions qui marchaient pas) sur Napster, Kazaa ou Limewire. Ton logiciel de prédilection pour la lire était évidemment Winamp, pis tu pouvais passer une bonne demi-heure à changer les couleurs et à regarder le petit effet vidéo qui suivait les paroles et le beat de ta toune. Ton cœur faisait un bon quand ton crush se connectait pis que tu savais pas trop quel « wizz » lui envoyer pour qu’il te trouve cool. Tu espérais secrètement qu’il te dise que ta photo de profil (une selfie prise avec ta webcam devant ton écran) était « tRoP NiCe ».

T’es né.e en 1990. Au primaire, t’as dû faire un choix déchirant entre les Spice Girls ou les Backstreet Boys, sauf que secrètement, t’écoutais les deux sans le dire à ta BFF. Quand tu jouais aux Spice Girls avec tes amies, vous aviez toujours les mêmes rôles, sauf que y’en avait toujours deux qui s’obstinaient pour être Mel C, pis personne voulait être Victoria. Tout l’monde trippait sur Nick Carter, mais toi, c’était Brian ton préféré. T’as été marqué.e à jamais par le clip de la chanson Everybody.

T’es né.e en 1990. Tu sais que le petit icône SAVE dans Word, c’est une disquette, contrairement aux kids d’aujourd’hui, parce que t’en as déjà utilisé une dans tes cours d’informatique au primaire. T’as eu des leçons de Tap Touche. La plus belle récompense, c’était quand ton prof te permettait d’aller jouer à Icy Tower ou bien d’aller exercer tes talents artistiques sur Paint quand t’avais fini tes exercices du jour. Des fois, ça te tentait juste de relaxer, ça fait que tu fixais l’écran de veille de labyrinthe en te questionnant sur ton existence d’enfant de dix ans, tout en te demandant si un jour l’ordi allait te faire sortir du labyrinthe. Ah pis, c’est peut-être un vague souvenir pour toi, mais t’as probablement déjà fait une recherche sur Copernic, l’ancêtre de Google, comme beaucoup de gens nés en 90.


Source : Unsplash

T’es né.e en 1990. T’as eu ton premier cell vers quinze-seize ans. Tes textos étaient pas mal courts, parce que c’était trop long attendre trois secondes que ta lettre s’écrive, parce que tu voulais un C et non un A avec ta touche « 1 ». Tu capotais ben raide quand tu voyais que ton 3G s’était ouvert par erreur. Tu traînais pareil ton appareil photo de marque Kodak, parce que prendre des photos avec ton téléphone cellulaire, c’était pas génial. En plus, tu pouvais modifier un peu tes photos dans Picasa, principalement pour les mettre en B&W ou en sépia, après avoir enlevé les yeux rouges (même si ça vous donnait un air encore plus satanique). Bien évidemment, tu postais tes œuvres sur ton Skyblog, avec un petit texte du genre : « TwÉ là tÉ ma BeSt!!! ChAngE Po jtM fOW ». T’as d’ailleurs jamais compris pourquoi Skyblog est devenu Skyrock…

T’es né.e en 1990. Tu CAPOTAIS littéralement quand les chokers sont redevenus à la mode. T’as même regretté de t’être débarrassée de la collection que t’avais en 6e année, que t’avais accumulée grâce à ton abonnement à la revue Cool ou Filles d’aujourd’hui.  Ils s’agençaient tellement bien avec tes souliers plateformes, qui sont d’ailleurs AUSSI redevenus à la mode. On trippe raide.

T’es né.e en 1990. T’as connu l’arrivée des tailles basses. Oh Dear Lord. T’as eu ta première paire en 6e année, de marque Logic, pis ils étaient cool raide avec leur jambe hyper évasée et leur look hip-hop. Tu les avais pris au Freestyle. En arrivant au secondaire, t’as vite observé la quantité de craques de fesses et de G-string qu’il t’était possible de voir quand tu t’assoyais en arrière dans tes cours. T’as quand même supplié ta mère pour qu’elle t’achète des strings à corde, parce que supposément que t’étais ben plus confortable dans ce genre de sous-vêtement (HAHA!). C’est plus tard, quand t’es devenue une adulte, que tu as réalisé que cette mode-là était assez inappropriée et qu’elle prônait pas mal la culture de la « femme-objet »,  mais à l’époque, tu voulais juste ressembler à Christina Aguilera pis twerker comme les filles dans le clip Get Busy de Sean Paul.


Source : Unsplash

T’es né.e en 1990. Ton cœur allait de la mode hip-hop à la mode emo. Tu savais pas laquelle choisir, les deux clans avaient l’air cool. 50 Cent ou My Chemical Romance? Manteaux Baby Phat hyper court ou garde-robe entièrement noire? Chevelure blonde platine ou chevelure noire avec la frange et le « coq »? Ligne de crayon blanc ou ligne de crayon noir avec un X au bout? Dures décisions.

T’es né.e en 1990. Quand t’as vu la mode full denim revenir, t’as pas pu t’empêcher de penser que les rois de cette mode-là ont été Britney et Justin en 2001, sur le tapis rouge des American Music Awards. Bien que tu apprécies cette tendance 90 qui revient, t’es quand même content.e que certaines autres modes que t’a connues soient restées dans les années 90, dont celles mentionnées plus haut.

T’es né.e en 1990. T’a vu la technologie évoluer. T’as compris ce que ça impliquait dans une société, l’apparition des réseaux sociaux, chose que t’es d’ailleurs bien content.e de ne pas avoir connue au secondaire.

T’es né.e en 1990. Ça te donne 27-28 ans aujourd’hui. Tu te permets de dire des trucs comme : « Ah dans mon temps c’était pas comme ça! » Tu fais partie de la génération qui trouve que les kids aujourd’hui sont trop accros à la techno, mais t’embarques quand même un peu dans ce moule-là. Tu te dis quand même que tu vas essayer d’inculquer à tes futurs enfants les valeurs que tes parents t’ont transmises quand ils t’ont vu grandir dans les années 1990; on le sait, une société ça évolue, et ses valeurs aussi. Pis toi? Qu’est-ce qui t’a marqué.e jusqu’à maintenant?

Source : Unsplash

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2018. Tous droits réservés
Une réalisation de