Menu

Nos vies d’fous

5 h 55, l’alarme de ton téléphone fait sa job : te faire chier parce que tu dormais bien.

Même Siri rêvait… Pis elle a une haleine de marde.

Une autre journée. Tout recommencer.

Salut la routine!

Salut Bonjour!

Survivre. Il faut survivre. Seul ou en famille.

Rentrer travailler avant que l’travail te rentre dedans. Mais c’est pas assez!

Se tuer au travail. Faire ses preuves parce qu’il faut monter, monter, monter. C’pas facile parce que l’escalier roulant fonctionne pas comme tu veux vers le sommet. Mais c’est pas assez!

Tu dois faire plus d’argent. La vie coûte la peau du cul. Pour celui qui a abusé du McDo, il faut multiplier par mille. Pas donné, pas donné. Alors, tu trouves un deuxième gagne-pain. Mais c’est pas assez!

C’est stressant parce que là, y’avait des condoms en spécial à la pharmacie, mais t’aurais JAMAIS dû opter pour l’option cheap parce que… ben ouais. Y’avait un trou. Si t’as économisé 15 cennes, t’as hérité d’un troisième enfant. Faudra travailler encore plus fort. Mais c’est pas assez!

T’as deux, trois, quatre minutes seul, aux toilettes. Cinq. La crotte sort pas pis y’a des trucs cool à regarder sur ton téléphone. Le panier à linge est plein, le bol de toilette aussi. Quoi? Il y avait plein de beaux torchons à te mettre sur le dos pis en plus t’économisais sur le shipping. Ça valait la peine, tout l’monde porte ces kits-là ces temps-ci. Mais c’est pas assez!

C’est l’soir. Ta blonde t’attend à la maison, avec les enfants. T’es pogné dans l’trafic, comme à chaque soir. Elle manque de mains. Tellement pas l’genre de struggle qui arrive chez les pieuvres. Dans la maison, ça court, ça chante, ça crie, ça s’tire les cheveux. Les kids jouent dans l’escalier qui est à veille de fendre (pas l’temps d’le réparer). Mais c’est pas assez!

Y’avait un spécial au gym à côté du travail… fait que t’as pris un abonnement! T’espères que le gym ferme parce que tu hais ça, t’entraîner! Mais là, t’as payé. Pas l’choix d’y aller! L’activité physique… Le gouvernement arrête pas de dire que c’t’important! Tu vas ben trouver deux minutes. Mais c’est pas assez!

Tu fais de l’overtime, de l’insomnie, tu gères des agendas, tu as des demandes de tes amis pour des sorties, des demandes de ta femme pour que tu t’occupes d’elle, tu as des devoirs à faire faire, du gazon à tondre, des soupers à préparer, plein de gens autour à tolérer qui vivent pour le même but que toi, des factures à payer, le docteur à qui jaser, des activités à organiser, des rénos à faire sur ta maison et dans ta tête. (Ouais, tu vires fou.)

Là, on s’embarque dans tout sauf dans un bon bain chaud.

Survivre.

Attends pas d’faire une gaffe irréparable avant d’peser sur le frein. Il va coller, t’as pas eu l’temps d’le faire réparer.

20 h 30, dodo.

Brûlé par ta journée.

À demain, 5 h 55.

Source photo de couverture: Unsplash

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2018. Tous droits réservés
Une réalisation de