Menu

3 auteurs qui réchauffent le cœur et nourrissent l’esprit

Il y a de ces histoires qui nous surprennent à un point tel que notre cœur est enivré par trop de bonheur et de mélancolie.

Des romans dont les mots ont nourri notre imaginaire bien actif, des mots qui sont porteurs d’une intrigue accrocheuse cousue avec beaucoup de lyrisme.

Ces romans qui portent souvent à réflexion sur un enjeu, une thématique ou simplement sur notre propre existence sont généralement mes romans préférés.

Je propose trois auteurs maîtres dans l’art de la réflexion qui me suivent depuis mon secondaire.

#1. Éric-Emmanuel Schmitt : le philosophe candide

Cet auteur est dans le top 5 de mes écrivains préférés. Tous ses romans abordent un sujet délicat ou un conflit avec nos valeurs, mais avec une certaine candeur dans le propos. Par exemple, dans Oscar et la dame rose, il aborde avec humour et candeur la maladie d’un enfant. Dans Monsieur Ibrahim et les fleurs du Coran, il remet en question notre interprétation personnelle de la religion et les rapports avec les autres (père-fils, amis, etc.). Ce sont toutes des histoires très courtes, mais écrites dans un style plutôt direct qui nous permet de nous concentrer sur l’essentiel du message. À chaque lecture, je me sens engourdie par tant d’ingéniosité.

#2. Paulo Coelho : l’alchimiste des mots

Paulo Coelho est l’artiste derrière le chef-d’œuvre qu’est L’Alchimiste. Ce roman m’a complètement captivée et allumée sur le plan personnel, d’abord par la beauté des mots qu’il utilise pour décrire une situation banale ou pour décrire ce qui est difficile à expliquer. L’histoire nous transporte dans le désert, où un jeune homme doit retrouver un alchimiste pour trouver un fameux trésor. Sur sa route, il croise toutes sortes de personnes et il tombera amoureux. Cet auteur a écrit d’autres romans porteurs de sens, mais je vous conseille fortement de commencer par L’Alchimiste.

#3. Haruki Murakami : l’artisan du réel et du surréalisme

Haruki Murakami est un auteur japonais primé autant en Asie qu’en Occident. L’intrigue de ses romans frôle souvent la limite entre le monde réel et un monde surréaliste bien à lui. Kafka sur le rivage témoigne de ces non-sens qui forment malgré tout une histoire complète et cohérente. Beaucoup de figures de style sont utilisées pour exprimer un point ou exposer une vérité. Murakami aborde dans ses romans les questions des relations amoureuses, de la famille, mais aussi de notre rapport au réel et de ce que représente vraiment la réalité. Il fait aussi des clins d’œil à des enjeux sociaux de notre époque et à la confrontation entre de vieilles traditions et l’avancement des causes sociales (l’homosexualité, par exemple).

C’est un auteur à découvrir si vous aimez les histoires qui demandent de l’interprétation et que vous avez la curiosité de découvrir un univers singulier.

Une fois que vous avez craqué pour un roman, il faut lire les autres livres de cet auteur pour s’imprégner de son univers et ainsi s’abreuver de ses mots et combler une carence en histoires touchantes.

Source photo de couverture : Pexels

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2019. Tous droits réservés
Une réalisation de