Menu

J’ai envie de t’aimer

J’ai envie qu’on se regarde à l’infini, les yeux dans l’autre. Comme si je te regardais longtemps sans cligner des yeux, comme si j’allais tout savoir, tout comprendre de ton être.

J’ai envie de rester collée toute une journée parce que mon corps ne peut se passer du tien.

Mourir d’un amour qui pince, qui réchauffe. Mourir d’un amour qui fait vivre.

Respirer ton souffle avant que tu repartes.

Avoir le goût de t’embrasser en plein milieu de la nuit.

Sentir ton parfum pour toujours.

J’ai envie que mon sourire te raccroche, j’ai envie que le tien me rappelle.

J’ai envie que nos mains se tendressent ensemble.

D’une douceur amoureuse, épineuse.

Lâche ma main pour mieux la reprendre.

Laisse-moi dans le doute pour venir me promettre ton amour.

J’ai envie de t’aimer comme si nos jours n’appartenaient plus à personne.

S’enflammer pour s’exploser.

Imploser pour se sentir.

J’ai envie que tu deviennes ma vieille toune d’amour préférée, que tu me réconfortes en me pinçant le cœur.

Que je t’écoute les yeux fermés en fredonnant tes paroles en ne sachant quand tu partiras.

J’ai envie de t’aimer sans que demain ne soit dans mon cœur. J’ai envie de t’aimer, qu’on fasse l’amour pendant l’orage, pendant que le soleil se lève.

Que l’on se perde dans notre lit, que l’on se perde, juste l’un à côté de l’autre.

J’ai envie que nos amours s’arrachent, et reviennent, qu’elles foudroient mon équilibre.

Que cet amour étourdisse, et se remplisse de passion, de lèvres entremêlées, de mains serrées, de cuisses moites.

J’ai envie de tomber amoureuse de ce qui se trouve dans ton cœur, de ta chaleur.

J’ai envie de t’aimer au plus profond de ce que nous sommes.

J’ai envie de t’aimer pour ce que les autres ne voient pas en toi.

J’ai envie que tes yeux se posent sur moi en sachant que c’est les tiens.

Je veux ressentir la pression de nos cœurs, la chaleur, l’électricité autour de nous.

Le nuage dans lequel nous marcherons, nous découvrirons.

Je veux qu’on s’aime jusqu’à ce qu’on s’épuise, je veux qu’on s’aime jusqu’à ce que nos âmes cessent de respirer.

Je veux juste t’aimer.

Source photo de couverture

Crédit photo :  Hazzel Silva

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2021. Tous droits réservés
Conception de site web - Effet Monstre