Menu

Confessions à la toast au beurre de peanuts

Je ne sais pas pour vous, mais bien des pensées surviennent dans ma tête tard le soir. Souvent, je me couche tard, je navigue sur les réseaux sociaux pis à un moment, mon ventre me crie que j’ai faim. Quand il est rendu plus ou moins minuit le soir, c’est rare que j’aie envie de cuisiner. Parce que premièrement, je ne veux pas déranger le monde qui dort chez nous et deuxièmement, parce que je suis relativement lâche à cette heure-là. Vous demanderez à mon entourage : je suis connue et experte dans mon domaine pour ma traditionnelle rôtie au beurre d’arachides en pleine nuit. Je suis peut-être spéciale… en fait, je le sais déjà que je suis spéciale, mais ces toasts-là, je les aime d’amour pis je vais vous expliquer pourquoi entre mes deux-trois bouchées. On va se faire des petites confessions à la toast au beurre de peanuts.

Je ne comprends pas le monde qui n’aime pas le beurre d’arachides. Ok, si t’es allergique, je comprends là! Mais de ne pas aimer ça tout court, ça non, je ne le saisirai jamais. Ce n’est rien de moins que la BEST invention culinaire jamais créée, mis à part peut-être les Oréos.

Il y en a pour tous les goûts, tsé : du crémeux quand on veut quelque chose de plus léger, ou alors l’original, ce classique indétrônable, ou le crunchy quand tu veux te la jouer plus funky. Pis là, je parle du beurre de peanuts Kraft avec les petits oursons sur l’emballage… pas un autre, pas d’exception.

Bref, ces toasts-là, c’est genre tout le temps une bouée de secours, quoi qu’il arrive. Tu as faim mais tu as pas le goût de cuisiner, c’est ça que tu te fais ; tu es fauché.e parce que tu es étudiant.e, c’est ça que tu te fais ; tu reviens d’une soirée bien arrosée pis t’as faim et t’as pas le goût de te faire livrer d’la bouffe, c’est ça que tu te fais. Pis pour déjeuner, devine quoi? C’est ça que tu te fais parce que ça te commence bien un matin, ça! C’est toujours la solution : tu es triste parce que tu as eu une journée de bouette, ben tu le sais qu’une fois rendu.e à la maison, tu vas pouvoir noyer ton chagrin dans du bon beurre de peanuts Kraft pis ça, ça rend heureux.

Pour revenir à mes toasts nocturnes, ça ne s’explique pas autrement que c’est comme faire l’amour sauf que là, tu es assuré.e de jouir. Haha, je plaisante. Elle était peut-être de trop, mais vous comprenez l’allusion. C’est juste pour dire que ces toasts-là, seul.e le soir avec tes pensées, ça fait du bien. C’est un petit baume sur le coeur pendant quelques minutes. C’est le moment de savourer le moment présent.

Si vous réfléchissez à savoir pourquoi j’ai écrit un texte sur des fucking toasts au beurre de peanuts, c’est parce que bien franchement, elles m’ont probablement sauvé la vie à un moment dans ma vie. J’ai vécu des troubles alimentaires étant plus jeune et je me rappelle que c’était une des choses que je réussissais à manger sans crainte. Alors, pourquoi ne pas en rire maintenant que je vais mieux? Il y a trop de nouvelles tristes dans le monde pour ne pas lire une fois de temps en temps un petit texte léger qui parle de toasts. Les troubles alimentaires, c’est quelque chose de compliqué. La santé mentale est quelque chose de difficile à exprimer, mais je vous jure que parfois, une simple touche de bonheur peut faire la différence, ne serait-ce que le fait de manger une bonne rôtie au beurre d’arachides! Allez, je vous dis de savourer les petits bonheurs, de profiter de la vie. Elle est belle même si parfois tout va de travers. Il y a du beau et du bon qui vous attend.

P.S. Je suis convaincue que je vous ai donné envie de manger des toasts au beurre d’arachides. Haha, enjoy!

Source photo couverture

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2020. Tous droits réservés
Conception de site web - Effet Monstre