Menu

Aucune quantité de likes ne peut guérir ce qui te fait mal

J’ai envie de te rappeler quelque chose de bien important aujourd’hui.

Tout le monde a un chapitre qu’il ne lit pas tout haut, des secrets, des démons.

L’influenceur que tu suis à la vie trépidante a un quotidien parfois ordinaire aussi. Je m’avancerais en disant même que ça peut lui arriver de trouver des moments ennuyeux.

Le problème est que lorsque tu ouvres Instagram, tu ne remarques pas cela.

La réalité est que ce n’est pas encore super populaire de poster des photos banales.

Les comptes les plus consultés sur les réseaux sociaux sont ceux où tout est agréable visuellement.

J’ai décidé il y a quelques mois de faire un ménage.

Eh bien non, pas un ménage de printemps comme je le mentionnais dans mon dernier article.

Je te parle de celui dans lequel je choisis qui entre dans mon quotidien chaque matin et chaque soir lorsque j’ai les yeux rivés sur mon écran.

Parce que oui, ces gens-là vont avoir un effet positif ou négatif sur toi et c’est ta responsabilité de les laisser t’influencer ou non.

L’humain se sent extrêmement insuffisant parfois.

Te comparer va finir par te voler ta joie.

Les réseaux sociaux ont été créés à la base pour bâtir des connexions,

mais au fil du temps, c’est aussi devenu un piège qui peut augmenter le sentiment de solitude et les risques de dépression.

‘’Do it for the gram’’ comme on dit?


Crédit photo: Émilie Potvin

J’ai l’air Pinterest cool en train d’ouvrir mon ordinateur et de faire ma blogueuse, mais je regardais tout simplement mes résultats de prise de sang. Et j’ai refait mon café deux fois parce que Roberto avait renversé le premier.

Prendre soin de soi, ça ne se fait pas à coup de photos Instagram de ton bain à l’eucalyptus dont tu  n’as même pas profité parce que tu modifiais ta photo avec le hashtag #takecareofyourself.

Prends du recul sur l’impact que les réseaux sociaux ont sur ta vie.

Tout le monde a une vraie vie derrière ce que tu vois, oublie-le pas.

Tu as beau dépenser des centaines de dollars dans une soirée ou un week-end et avoir de magnifiques photos ainsi que le sentiment d’avoir eu accès à la glam life, on revient parfois à la maison avec un sentiment de vide, de solitude et l’impression de ne pas avoir vraiment vécu le moment.

Quand tu repenses aux meilleurs moments de ton passé, ceux qui t’ont fait sentir tout mielleux de l’intérieur, je suis assez certaine que c’était tes moments les plus simples.

Choisir de vivre plus de petits bonheurs, arrêter de chercher l’approbation des autres à travers un style de vie qui ne me rejoint pas dans mes valeurs; c’est ce que je me souhaite.

 

L’amour de soi ne consiste pas à être toujours en paix avec soi-même et trop positif.

Il s’agit de ressentir plus d’amour et de compassion pour vous-même, même lorsque les autres vous voudrait autrement.

Sur Instagram, soyez réels. Merci.

Par Émilie Potvin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2019. Tous droits réservés
Une réalisation de