Menu

Mon Québec en 2018 : Vive les couleurs!

Il m’arrive souvent de me faire demander d’où je viens, à cause de mon petit teint bronzé (clairement plus beau en été, parce que, l’hiver, j’ai le teint vert, à ma façon).

Je suis née il y a 23 ans, au Québec, à Québec. Mon père a le teint bronzé lui aussi, un Afro-Américain des États-Unis. Ma mère, elle, blanche comme un drap, rouge comme un homard l’été. Rien de plus exotique que ça, tu me diras!

Mon père est Québécois depuis 62 ans déjà. Il a passé la grande majorité de sa vie ici; le Québec, c’est ce qu’il connaît, c’est sa culture. Il a grandi ici, il a été dans les écoles de la ville de Québec, il a obtenu son diplôme en génie civil à l’Université Laval. Le parcours typique d’un jeune de Québec qui fait sa vie à Québec, quoi!

Pour moi, il n’y a jamais eu de doute possible sur mes origines. Je suis québécoise à 100 %. Être Québécois.e, pour moi, ce n’est pas une question de couleur de peau. Être Québécois.e, c’est un état d’esprit. Être Québécois.e, c’est de choisir le Québec comme lieu de vie, peu importe d’où tu viens. Pis un Québec en couleurs, je trouve ça beau!

Il y a quelques semaines, j’ai vécu des situations qui m’ont fait me questionner beaucoup sur le sens d’être Québécois.e. J’attendais sagement l’autobus quand une dame a tenté de me faire la conversation : « Puis, vous aimez ça, le Québec? » Ça m’a pris quelques secondes avant de comprendre le sens de sa question, parce que je t’avoue que je ne me vois pas du tout comme étant différente, puis j’ai compris. Je sais que sa question n’était pas du tout remplie de malice, mais ça m’a portée à réfléchir.

En 2018, est-ce qu’on se base encore sur une couleur de peau pour définir une appartenance à une culture ou à un groupe religieux?

J’aime l’idée de croire qu’on est rendu plus loin que ça.

J’aime l’idée que notre Québec est l’une des plus belles terres d’accueil.

J’aime l’idée de ces valeurs qu’on m’a enseignées à l’école : l’ouverture d’esprit, le respect, la fierté, pour nommer que ceux-ci.

J’ai jamais eu le sentiment d’être une étrangère dans ma propre ville natale. Je ne souhaite pas l’être non plus. Ensemble, on peut-tu se dire que c’est beau, un Québec en couleurs!

Selon moi, la richesse du Québec réside dans sa multiethnicité. Pensons-y un instant, notre histoire est constituée de différentes cultures : les Français et les Anglais qui viennent s’établir sur des terres déjà habitées par les autochtones.

Source photo: Unsplash

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2019. Tous droits réservés
Une réalisation de