Menu

Les types de « dates »

On a tous été célibataire à un moment ou à un autre dans notre vie. Si ce n’est pas ton cas, on est bien contents que tu aies trouvé ton âme sœur en secondaire 2 et que tu vis le parfait bonheur depuis, mais on n’a pas tous eu cette chance. On a dû aller à plusieurs rendez-vous galants (parfois pas si galants que ça), à la recherche du grand amour.

Il y a les dates Tinder, celles où tu n’es jamais certain si l’autre internaute va vraiment se présenter. S’il le fait, tu croises secrètement les doigts pour qu’il ressemble à sa photo. Tu t’assois devant ta pinte et t’attends que la conversation coule autant que devant ton écran. Il me semble que c’était plus fluide quand vous vous textiez.

Tu repars bredouille et tu recommences à swiper.

Il y a les rendez-vous qu’on peut vraiment appeler ainsi. Tu te fais inviter au restaurant et tu te dis qu’au pire ça va te faire une sortie. Tes amis te disent que ce n’est pas une bonne idée : « Tsé, c’est long un souper ». Tu skip l’entrée pour être sûre que si c’est poche, tu t’économises le temps que ça prend pour manger une salade césar. Tu parles sans cesse durant le trajet vers le restaurant. Tu t’arrêtes au milieu juste pour te garder des sujets de conversation jusqu’au dessert.

Il y a les dates passé minuit. Tu le sais qu’il ne va pas te rappeler, mais c’est pas grave. Tu n’as pas envie d’aller te coucher et il propose d’aller voir les étoiles. Étrangement,
tu finis dans le sous-sol de chez ses parents à écouter une série que tu ne comprends pas, parce qu’il a mis l’épisode 8 de la saison 3.

On a tous une amie qui est en couple depuis trop longtemps et qui tente de te matcher avec tous les chums de gars de son amoureux. Il y a eu Jean-François et Mathieu, suivis de Dave. Tu n’as jamais eu le courage de dire à ton amie que t’haïssais ça et que les amis de son chum t’intéressaient vraiment pas. Alors tu te retrouves devant Benjamin et une paella que ton amie a cuisiné, à ne même plus faire semblant de rire.

Il y a les dates qu’on accepte quand on est un peu ivre. Tu donnes ton numéro à un inconnu et tu regrettes le lendemain. T’essaies d’avoir l’air encore fine en lui textant que « finalement ça ne sera pas possible pour le pique-nique ».

Il y aussi toutes les fois où tu as accepté une activité qui t’enchante vraiment pas, comme marcher en forêt ou gravir une montagne. Tu finis toute suante et tu t’arrêtes aux deux minutes pour souffler en faisant semblant que ton lacet est détaché.

Et il y a les dates parfaites. Celles où tu n’es pas stressée et que t’as hâte comme si t’attendais Noël. Celles qui finissent en grosse conversation lourde sur l’existence des choses. Tu as l’impression que vous vous connaissez déjà. Tu fais semblant de garder les choses casual, mais tu le sais où ça s’en va. Et doucement, tu te retires tranquillement de la course à la recherche de l’amour. Et tranquillement, tu te retrouves direct dans le parfait bonheur.

Source photo de couverture: Unsplash

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2020. Tous droits réservés
Conception de site web - Effet Monstre