Menu

Mes vacances dans le sud de la France


Aix-en-Provence

Après mon stage en Bretagne, j’ai pris quelques jours pour moi avant de revenir au Québec. Je pourrais écrire un article sur chacune des destinations visitées, les endroits où aller, où manger, etc., mais je vais plutôt y aller spontanément avec mes coups de cœur. Afin d’être en vacances à 100 %, j’avais pris soin de réserver mes auberges de jeunesse et mes billets de train à l’avance. Pour le reste, je me suis laissé porter par les villes et leurs attraits et mon mood du jour. Ce premier voyage en solo a donc rimé avec simplicité et liberté. Surtout, je me suis nourrie d’art et de beauté, celle des villes, des paysages et des gens.

Paris

Le 1er septembre au petit matin, j’ai dit adieu à Saint-Malo et à la Bretagne pour me rendre à Paris. J’avais déjà visité Paris rapidement lors de mon arrivée en France à la fin avril. Cette fois, c’était l’occasion de prendre le temps d’explorer la ville, en commençant par une balade dans le célèbre quartier Montmartre.

Le lendemain, ayant toute la journée devant moi, j’ai réalisé l’un de mes rêves les plus fous en visitant le musée d’Orsay pour y voir un concentré de chefs-d’œuvre de mes artistes préférés. En après-midi, je suis partie sur les traces de Simone de Beauvoir dans Saint-Germain-des-Prés avant d’aller faire un petit coucou à la tour Eiffel, icône de la Ville Lumière. J’ai terminé cette journée magique avec un verre et un bon repas dans le Marais.

Avignon

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Vue sur le célèbre pont d’Avignon 😍 #pontdavignon #avignon #rhône #avignontourisme #proverbe

Une publication partagée par Sandra Nadeau-Paradis (@sandranadeau) le

La vraie aventure débutait le lendemain matin, alors que je prenais le train pour Avignon, porte d’entrée de la Provence. J’ai adoré me perdre (littéralement) dans les ruelles de l’ancienne cité papale dans laquelle, même avec un plan sous le bras, c’est difficile de se repérer. J’ai réalisé que j’étais complètement ailleurs lorsque j’ai aperçu le fameux pont d’Avignon surplombant le Rhône dans un paysage digne d’une carte postale.

Avignon est également un excellent camp de base pour explorer les vestiges romains de la région. Je me suis payé un petit luxe en prenant un tour guidé qui m’a menée à Nîmes, à Uzès et au pont du Gard. De quoi satisfaire ma curiosité d’historienne! Mon seul regret est de ne pas avoir visité Avignon au moment où le festival de théâtre et d’art vivant s’empare de la ville en juillet. Ce n’est que partie remise!

Aix-en-Provence

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Sur les traces de Cézanne 🤓❤ #atelierdecezanne #museegranet #aixenprovence #provence #arthistory

Une publication partagée par Sandra Nadeau-Paradis (@sandranadeau) le

Je n’avais que quelques heures à Aix-en-Provence, mais j’ai vraiment aimé cette ville typique de la région, où les fabriques de calissons et les fontaines se trouvent à tous les coins de rue. Après avoir visité le superbe musée Granet comptant plusieurs Picasso dans sa collection, j’ai marché jusqu’à l’atelier de Cézanne. Ce fut un moment vraiment marquant dans mon voyage, quelle chance j’avais d’être là!

Marseille

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Croisière dans les Calanques de Marseille à Cassis ⛵ #nofilter #marseille #calanques #cassis

Une publication partagée par Sandra Nadeau-Paradis (@sandranadeau) le

Après cette immersion culturelle, direction Marseille, où j’ai pu retrouver la Méditerranée. Bien que Marseille soit la ville qui m’a le moins plu de mon voyage, mon séjour y a été tout de même mémorable. J’ai pu faire une croisière dans les calanques, me balader sur le bord de la mer, visiter le superbe Musée des civilisations de l’Europe et de la Méditerranée et m’imprégner du meilleur de Marseille dans le vieux quartier du Panier et dans le Cours Julien, paradis du street art. Surtout, j’ai pu faire une dégustation (très généreuse) de pastis, boisson anisée typique du sud, à 11 h le matin, après avoir jeté un œil au marché de poissons des pêcheurs du Vieux-Port.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Sandra Nadeau-Paradis (@sandranadeau) le

Nice

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Jet-pet à Nice 🌴

Une publication partagée par Sandra Nadeau-Paradis (@sandranadeau) le

Ma dernière destination est ma préférée. J’avais beaucoup d’attentes quant à l’aspect balnéaire de Nice, mais finalement c’est le charme du Vieux-Nice et ses musées qui m’ont étonnée. J’ai adoré les maisons colorées et l’exposition Picasso-Matisse du musée Matisse. La vibe du sud et la proximité de l’Italie en font une destination exceptionnelle où il fait bon manger de la socca, des frites de panisse et des pâtes fraîches en mode farniente sur une terrasse. Lors de ma dernière journée dans le sud, j’ai marché jusqu’à Villefranche-sur-Mer pour retrouver la plage préférée des locaux. Je m’y suis baignée dans l’eau chaude et turquoise de la Méditerranée avant de faire une balade en paddle board pour découvrir les poissons. Le rêve!

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Ballade entre Nice et Villefranche-sur-Mer #nicetourisme #nice #villefranche #cotedazur #hiking #mediteranee

Une publication partagée par Sandra Nadeau-Paradis (@sandranadeau) le

J’ai passé ma dernière nuit à Paris, où je suis retournée à l’endroit même où j’avais foulé le sol européen pour la première fois 4 mois plus tôt. En voyant le jardin des Tuileries, j’ai réalisé combien j’avais vécu de belles choses au cours de cet été passé en France. C’est toutefois le cœur en paix et sans regret que je prenais l’avion le lendemain, car aussi incroyable que l’est la France, il était maintenant temps de rentrer à la maison.

Crédit photo : Sandra Nadeau Paradis

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2021. Tous droits réservés
Conception de site web - Effet Monstre