Menu

Des bandes dessinées pour l’automne, on aime ça!

L’automne est bel et bien arrivé. Pas toujours facile de faire le deuil de l’été, mais comme on est au Québec, mieux vaut apprécier et profiter à fond des autres saisons. Les journées pluvieuses et les soirées frisquettes ne seront plus boudées : sors tes BD! Je t’en propose quelques-unes qui se déroulent l’automne ou qui en ont l’ambiance. Tu vas vite te réconcilier, tu vas voir!

  1. Paul au parc, de Michel Rabagliati

paul au parc

La série des Paul est tout simplement un incontournable, mais ce tome est particulièrement approprié pour la saison actuelle. Paul, alors âgé de 9-10 ans, découvre le scoutisme et va vivre une tonnes d’aventures en compagnie de ses nouveaux amis et des animateurs plein d’entrain. La patte de Rabagliati rend vraiment bien l’époque et on rit autant qu’on pleure dans cette histoire se déroulant au moment de la crise d’octobre de 1970.

  1. La célibataire T.1 et T.2, d’India Desjardins et Magalie Foutrier

la célibataire india desjardins

La belle naïveté de l’héroïne d’India Desjardins fait de cette série du vrai bonbon. L’éternelle célibataire se questionne, cherche désespérément le prince charmant, elle semble dater tout Montréal et s’éprend même d’un chat vagabond. On lit les deux tomes back à back, emmitouflé dans une couverture chaude et un petit chaï latté entre les mains.

  1. Vas-y, Soleil!, de Jennifer L. Holm et Matthew Holm

vas-y soleil

C’est une BD pour les jeunes, certes, mais c’est tout de même assez mature pour plaire aussi aux adultes. Il s’agit de la suite de Coup de Soleil, où on retrouve la jeune Soleil alors qu’elle entre au secondaire et s’ennuie de son frère au passé trouble parti en pensionnat. Histoire campée en 1976, c’est vraiment intéressant de découvrir l’univers de ces années-là aux États-Unis. J’ai été surprise d’apprendre que la mode était à l’achat de roches de compagnie. Oui, t’as bien lu, des roches pour tenir compagnie!

  1. Valentin, d’Yves Pelletier et Pascal Girard

valentin

Valentin, c’est le chat qui sème la bisbille dans le couple Steph-Fabien. Cette BD, je la relis chaque automne parce que je la trouve réconfortante à lire, l’histoire un peu absurde me fait beaucoup rire et j’adore les illustrations de Pascal Girard. Le chat est trop cute et on comprend (presque) pourquoi Steph le préfère à son chum absent. Et la partie où elle devient un peu gaga de Valentin au point d’utiliser le même surnom que celui de son chum est tordante.

Et toi, quelles bandes dessinées ressors-tu l’automne?

Crédits photos : Anaïs Beaudet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2019. Tous droits réservés
Une réalisation de