Menu

Le street wear envahit le Musée McCord

Nous avons été conviées, jeudi soir dernier, au 5 à 9 « Montréal – Streat wear / couture et culture urbaine » du Musée McCord, dans le cadre de l’exposition Balenciaga.

Ce n’était pas la première fois que nous avions la chance en tant qu’individus de participer au 5 à 9 du musée, et encore une fois, nous n’avons pas été déçues. C’est au son de pistes électros/hip-hop que nous avons été conviées à nous mêler aux convives abordant tous des styles plus éclectiques les uns que les autres.  Nous avons pu profiter d’un menu dégustation (boissons et nourriture), et ce, tout en ayant la chance d’observer une artiste/designer créer une pièce de vêtement en live. L’ambiance était plus qu’au rendez-vous.

Plusieurs artistes et designers, tels que PONY et le Cartel, étaient présents et offraient des chandails et items exclusifs à l’événement. Il va sans dire que nous n’avons pu résister à l’envie d’acheter plusieurs choses, dont ce chandail créé par PONY pour l’occasion.

pony mtl
Des brocolis beaucoup trop choupis

Quant à l’exposition Balenciaga, il s’agit d’une véritable baignade d’eau fraîche dans le passé révolutionnaire de la mode d’aujourd’hui.

C’est en voyant défiler les créations du designer que le fashionista actuel peut retracer l’immense influence qu’a eue l’artiste sur le street wear tel qu’on le connaît en 2018.

Le lien entre Balenciaga et le street wear? Balenciaga a créé un style audacieux que l’on pourrait qualifier d’anti-mode. Il a réussi son mandat, en créant des pièces qui ont mélangé les styles, déconstruit les standards de beauté et choqué les gens par leurs coupes anti-normatives. C’est ce qui a mené d’autres jeunes créateur.trices à sans cesse repousser les limites. Comme Iris Van et Demna Gvasalia, pionnière du street wear, qui seront également de l’exposition.

Des habits cinglants aux classiques réinventés, l’éventail de l’œuvre de Balanciaga saura en impressionner plus d’un (on comprend à quel point il était porteur de changement en ayant envie de l’associer à Lady Gaga).

À voir au plus vite pour mieux rêver de sa prochaine robe de soirée! L’exposition se termine le 14 octobre!

Par Emilie Helik-Deschênes et Virginie Drapeau

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2018. Tous droits réservés
Une réalisation de