Menu

Les araignées

Elles grouillent vite… Elles surgissent de nulle part… Elles semblent malines… Elles peuvent mordre (attention à la pitbull mania)… Le fait que les araignées fassent peur à tant de gens est un mystère, surtout dans notre coin de pays où, avouons-le, elles sont rikiki quand on les compare à celles qu’on trouve au Mexique ou en Australie, par exemple. J’ai l’air au-dessus de mes affaires de même, mais je fastforward le bout dans la forêt interdite dans Harry Potter et la Chambre des secrets et j’ai déjà échappé mon cellulaire (plus d’une fois, avoue-t-elle, gênée) parce qu’une araignée dégueulasse était apparue dans le fil d’actualité que je faisais défiler. D’ailleurs, je vais faire un avertissement tout de suite :

Avis aux cœurs sensibles : des images de huit pattes à la fin de ce billet pourraient vous faire échapper votre appareil!

Depuis quelques années, j’ai répertorié les araignées en différentes catégories (extrêmement scientifiques) de la vie de tous les jours. Je vous laisse les imaginer dans votre quotidien!

Les araignées de moustiquaire : elles sont minuscules et couleur moustiquaire. Si leur habitat naturel n’était pas troué, leur camouflage serait impeccable! Principale caractéristique : elles sautent! En fait, elles sautent tellement efficacement que je les soupçonne d’être en fin de parcours scolaire à Poudlard et d’avoir passé leur permis de transplanage! Elles sont impossibles à écrapoutir.

Les araignées de maison : couleur grisâtre, verdâtre, jaunâtre, elles ont la taille de l’ongle de ton pouce, environ. Elles se tiennent souvent dans les endroits difficiles à atteindre, genre le coin d’un mur/plafond ou entre les lattes d’un store horizontal. L’araignée de maison, après avoir passé l’été à batifoler dehors, revient se tenir près du luminaire de la porte d’entrée quand les nuits rafraîchissent en septembre. Poliment, près du buffet, elle attend le moment où ta porte restera ouverte assez longtemps pour rentrer au chaud.

Les araignées de solage : de couleur foncée, elles ne tissent pas une jolie toile octogonale, elles tissent un tunnel vers l’enfer qui semble également mener, comble de l’horreur, directement dans ton sous-sol. Certaines tissent aussi des tunnels malcommodes dans tes pneus d’hiver empilés dans le cabanon ou dans le module de jeu de tes enfants. Qui sait ce qu’on peut trouver au fond de leur antre!

Les araignées de jardin (ou araignées-léopards) : elles, elles tissent de belles toiles octogonales, genre entre deux plants de tomates ou entre deux arbustes de ton jardin. Elles sont tachetées beige et brun, à la mode léopard! Elles ont un abdomen, pour la plupart, énorme, parce que t’sais, quand tu te stationnes dans un bosquet rempli d’insectes, t’as de quoi engraisser!

Les araignées de commerce : grises avec un abdomen gargantuesque. Elles se tiennent près des enseignes lumineuses des commerces, sous les lampadaires, les feux de circulation… Fais gaffe quand tu vas mettre de l’essence en soirée : les stations-services en sont bondées! Comme les araignées de jardin, elles savent où élire domicile pour avoir un garde-manger bien garni.

Les araignées-loups (ou la raison de ma folie) : grosses, laides, velues, probablement méchantes et sadiques… Mes parents avaient un chalet dans les Laurentides durant mon enfance et mon adolescence. Enfant, je voyais mes parents « gérer » les cas, sans vraiment mesurer l’ampleur de la situation. Adolescente, j’ai vu la bête et j’ai ca-po-té! Je regardais partout sous mes draps avant de me coucher et j’inspectais chaque centimètre d’une chaise avant de m’y asseoir. Je blâme ce spécimen pour mon allure désaxée chaque fois que je fais face à une araignée! Tu ne sais pas ce qu’est une araignée-loup? Google-ça et dis-toi qu’on cohabitait!

Les araignées d’auto : les plus dangereuses de toutes! Il est tard, tu reviens de veiller chez des amis, tu roules à 100 km/h sur l’autoroute et, en passant sous un lampadaire, tu sursautes en la voyant sur ton pare-brise. Est-ce qu’elle est dedans ou dehors? Tu pars les essuie-glaces… Soit elle se fait wiper jusque sur le bord de ta porte (ce qui n’est pas exactement une bonne nouvelle), soit rien ne se passe, parce qu’elle est DEDANS le char! Évidemment, c’est l’été, t’es en gougounes, en camisole et en petit short court… On est loin de la combinaison de protection! Tu pourrais prendre une de tes gougounes et l’enligner avec l’assurance et l’agilité de Bambi qui apprend à marcher, mais ne risque pas ta vie au volant à 100 km/h! Parce que si tu la manques, qu’est-ce qui arrive? Elle va tomber quelque part, peut-être dans ton sac ou sur toi… ark-eeee! Tu devrais plutôt gérer ça comme une grande personne : gare-toi sur l’accotement et prends le temps de freaker sur park.

Est-ce que tu en as reconnues quelques-unes?

Je ne sais pas si on peut appeler ça de la chance, mais, depuis que j’ai décidé d’écrire ce billet, j’ai réussi à prendre en photo quelques-uns des spécimens mentionnés. Je te laisse associer la catégorie à la bonne photo!

araignées
araignées
araignées
araignées
Crédit photos : Isabelle Daigle

Par Isabelle Daigle

Source photo de couverture

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2020. Tous droits réservés
Conception de site web - Effet Monstre