Menu

Je suis tombée amoureuse

Je suis tombée amoureuse. Eh oui, je dis tombée, parce que ça m’a fait mal. Jeremy Demay disait dans un podcast qu’il aimait mieux dire qu’il s’élevait en amour, que c’était plus beau, plus positif. J’aurais aimé qu’on s’élève en amour ensemble, crois-moi.

On s’est connu il y a un peu plus de deux ans. Quand je repense à ce moment-là, je me sentais comme une petite fille du secondaire qui vivait son premier amour. Avec toi, tous les signes d’une fille en amour étaient là : la voix qui devenait plus aiguë, le cœur qui débattait, la bouffée de chaleur qui m’envahissait et surtout, le n’importe quoi que je pouvais dire pour que tu aies les yeux rivés sur moi.

Au final, ça m’aura pris deux ans pour te dire à quel point le bleu t’allait à ravir, à quel point ça te rendait encore plus beau. C’est ce premier compliment qui a fait en sorte que tu as commencé à me voir, du moins, à voir comment je te voyais.

J’aurais aimé que ça soit un peu plus simple. T’sais, simple comme un swipe à droite qui donne un match. On serait allé prendre un verre et ça aurait « clické » tout de suite.

J’aurais aimé que ça soit un peu plus simple. T’sais, simple comme dans Coup de foudre, on se parle de soi à l’aveuglette et si on se choisit mutuellement, c’est un match parfait!

J’aurais aimé que ça soit un peu plus simple. De profiter du beau, juste du beau, sans s’en faire avec le reste. J’aurais aimé qu’on ne soit pas un casse-tête mille morceaux.

J’aurais voulu être ton match parfait. Celle que tu aurais choisie pour un petit voyage pour qu’on apprenne à se connaître un peu plus. Celle avec qui t’aurais voulu aller voir des games de baseball et de hockey.

J’aurais voulu être ton choix n°1. J’aurais voulu ne pas être qu’une option.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2018. Tous droits réservés
Une réalisation de