Menu

S’initier à la musique classique : l’époque baroque

« La Capitale! La Capitale! La Capitale, la Capitale, et c’est réglé!»

Qui ne connaît pas ce ver d’oreille, utilisé année après année par la compagnie d’assurances La Capitale?

Pourtant, peu d’entre nous sauraient associer les mots « La Capitale », scandés à plusieurs reprises, à l’un des airs du Messie d’Haendel, œuvre composée en… 1741.

Cet exemple démontre que, sans nous en rendre compte, la musique dite « classique» habite notre quotidien, au travers de mélodies intemporelles faisant le délice de nos oreilles, qu’elles soient néophytes ou aguerries.

Aujourd’hui, j’ai envie de vous faire entrer un peu plus dans cet univers d’une immense richesse, dont la beauté transcende la barrière des langues et des cultures. C’est la raison pour laquelle je vous présenterai, au travers de ce texte, des pièces appartenant à l’époque baroque, période importante de la musique allant du début du 17ième siècle au milieu du 18ième (1600 à 1750). Pour vous situer historiquement, nous sommes à l’époque de la Nouvelle-France, de même que celle de Louis XIV (1638-1715), le Roi-Soleil.

La musique baroque se caractérise par une musique contrastée, avec par exemple une opposition entre des notes graves ou aiguës. Les mélodies peuvent se superposer, ou encore se retrouver enjolivées de trilles, de trémolos ou d’autres ornements. C’est une période musicale où des instruments comme le clavecin, le luth, l’orgue, la flûte à bec ou encore le violon baroque sont à l’honneur. Il y a également émergence de nouvelles formes musicales, comme l’opéra, la sonateou le concerto3, qui continueront d’évoluer au travers des différentes époques.

La musique baroque s’est développée grâce à de nombreux compositeurs. Parmi les plus connus, nous trouvons Vivaldi et ses Quatre Saisons, Rameau (dont la pièce Hymne à la Nuit a été reprise par Les Choristes), Haendel, Lully ou encore Pachelbel (eh oui, le même qui a composé le fameux canon qui porte son nom!).

Je ne pouvais pas terminer cet article sur la musique baroque sans parler de Bach, l’un de nos plus grands compositeurs. Nous lui devons la très célèbre Toccata et Fugue en ré mineur, les concertos brandebourgeois, les suites pour violoncelle et tant d’autres œuvres. Pour ma part, j’avoue avoir un faible pour le Prélude et Fugue en do mineur, que j’ai découvert dans le magnifique film La Passion d’Augustine.

Sur ce, je vous souhaite de faire de belles découvertes!

***
1  Je parle ici de musique classique au sens large et commun. La période classique en tant que telle fera l’objet d’un texte subséquent.
2  La sonate est une pièce pour un ou deux instruments avec plusieurs mouvements (sous-pièces).
3  Le concerto est une œuvre où l’orchestre accompagne un ou plusieurs solistes. Il a généralement 3 mouvements.

Source

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2019. Tous droits réservés
Une réalisation de