Menu

La cuisine de Jean-Philippe, et si on en parlait…

Végane, végétalien, végétarien … c’est facile de s’y perdre. L’émission Tout le monde en parle éludait la question avec un grand chef du monde culinaire végane. Dimanche dernier, Guy A. Lepage et Dany Turcotte ont reçu la visite de Jean-Philippe Cyr, auteur du livre de recettes véganes La cuisine de Jean-Philippe sorti en octobre 2017 et vendu en plus de 25 000 exemplaires à travers le Québec. Il tient aussi une chaîne YouTube sous le même nom, où il présente diverses recettes et capsules à saveur informative en y ajoutant une touche humoristique, notamment dans sa vidéo Le tempeh, c’est quoi? ou encore dans celle sur Comment devenir intolérant au gluten. Jean-Philippe sera aussi le porte-parole du Festival végane de Montréal qui se tiendra le 20 et 21 octobre 2018 au Palais des congrès. Dans le milieu anglophone, il est aussi appelé le Chef bouddhiste.

Lors de son apparition à TLMEP, il exposait la cohérence qu’il y a entre ces deux modes de vie. En effet, le bouddhisme comme le véganisme ont en commun la compassion envers les êtres vivants.

Son passage à l’émission fut très intéressant pour en apprendre davantage sur ce cuisinier et sur le mode vie qu’il privilégie. En effet, Jean-Philippe a mis l’accent sur la nuance entre le mode vie et une diète alimentaire. Être végane est d’abord et avant tout un mode de vie, nomme-t-il. Toutefois le fait d’être végétalien se rapporte davantage à l’adoption d’une diète alimentaire. Cela s’inscrit dans une philosophie visant à réduire au maximum l’exploitation animale. C’est-à-dire éliminer la viande, les fruits de mer, les œufs, les produits laitiers, le miel, le cuir, la laine, la soie et tout produit animal de son mode de vie. Ainsi, on parle d’habitudes alimentaires, mais aussi d’habitudes de consommation telles que l’achat de vêtements ou encore de décorations.

Ça fait déjà 5 ans que Jean-Philippe adhère au mode de vie végane, et il expliquait durant l’entrevue l’élément déclencheur l’ayant mené à cette décision : c’est lors d’un grand banquet où il servait de l’agneau en tant que chef cuisinier qu’il a réalisé le gaspillage alimentaire et l’absurdité auxquels il faisait face. Les bienfaits de ce mode de vie sont multiples, allant de notre santé physique, à notre portefeuille jusqu’aux préoccupations environnementales. En effet, Jean-Philippe nomme que le véganisme est utile pour se protéger de certaines maladies comme l’hypertension, le diabète de type deux, les maladies coronariennes, les problèmes érectiles ainsi que de certains cancers. Il explique qu’il est grandement envisageable d’aller chercher ses sources de protéines autrement que dans les produits animaliers, par exemple dans les brocolis, les graines de citrouille, les pois chiches, le beurre d’arachide et bien d’autres.


Source

En plus d’avoir plusieurs bienfaits et un souci de bienveillance envers les êtres vivants, il est possible d’avoir une assiette savoureuse devant soi tout en étant végane. Le livre de Jean-Philippe en est la preuve. Je vous défie de goûter à son gâteau au chocolat ou encore à son fameux Mac Foulet que j’ai particulièrement apprécié.

Pour revoir l’entrevue de Jean-Philippe Cyr à TLMEP, c’est ICI!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2018. Tous droits réservés
Une réalisation de