Menu

Mon ex m’avait dit…

J’ai jamais été habile de mes mains. Même quand j’avais 10 ans et que je me pratiquais à embrasser, ma main frenchait mal!

Des heures de pratique qui, je l’espère, vont m’apporter les plus doux des baisers.

La main gauche, la main droite, quinze bouches et un oreiller plus tard, te voilà.

Ma chérie.

Y s’passe que tout allait trop bien et trop mal en même temps.

Sur photo, tout a l’air beau, mais dans ton cœur, c’est la noirceur. (Tasse-toi de là, Baudelaire!)

Fait qu’on a fêté notre premier anniversaire de couple, notre deuxième, mais trop peu trop tard pour le troisième.

Tu m’as laissée.

Y’a de l’amour, oh oui. Dieu qu’il y en a.

Mon ex m’avait dit :

« Peux-tu m’apporter le poivre? »

Oups, mauvaise phrase.

Mon ex m’avait dit :

« J’espère tellement que tu vas trouver la bonne pour toi. »

Faut croire qu’elle a espéré assez fort. C’est toi, la bonne. On se suit même quand la route vire à gauche. Même quand les gens pognent le clos l’hiver entre Bâton Rouge et Matane.

J’ai pas pratiqué mes becs aussi longtemps pour que ça chie avec celle qui fait « boum boum » dans ma tête.

Ils sont rares, ces sentiments si spéciaux entre deux personnes. T’sais, quand tu le sais.

On a pris l’temps de se redresser, tranquillement. On n’a pas lâché le levier pour notre amour.

Les Dr. Love doutaient.

Après tout, revenir avec quelqu’un, c’est voué à l’échec!

Nah.

Comme n’importe quoi, l’important, c’est de savoir s’en servir. Wink wink.

On a transformé le creux en colline. On voit beaucoup plus loin maintenant. On est même devenues assez fortes pour ne pas être essoufflées quand on arrive en haut.

Elle dure, notre deuxième chance. Encore et encore.

Crédit photo de couverture : Antonio Chirita

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2020. Tous droits réservés
Conception de site web - Effet Monstre