Menu

T’as le droit de vouloir autre chose que la norme, ma chumme

J’ai déjà travaillé dans un bureau beige. Un bureau où les Carole et Lise de ce monde passaient des commentaires quasi-journaliers sur la température. Où à 17h04, il n’y avait plus un chat dans la place. Où les planchers étaient recouverts d’un tapis grisâtre moche.

J’ai aussi déjà travaillé en agence de publicité, là où il était inconcevable de ne pas dîner en travaillant. Là où on te dévisageait si tu osais avoir une vie sociale et partais du bureau avant 19h.

Ces deux cas, quoiqu’aux extrêmes, avaient une chose en commun : ils étaient la norme du milieu. Un 9 à 5 tranquille où il était normal de partir pendant 20 minutes deux ou trois fois par jour avec un collègue pour aller chercher son Starbucks du coin. Ou un 8h à 23h où on se nourrissait au St-Hubert sur le bras de la compagnie presque tous les soirs de la semaine, question de rencontrer les délais de nos livrables.

Ce n’est que début 2018 que j’ai réalisé qu’il y avait un autre monde ailleurs. Un monde où la norme n’existait pas. Où il était possible d’être maître de sa répartition de temps, de sa charge de travail, de son rythme de vie.

Début 2018, je dévorais You’re A Badass de Jen Sincero, pour réaliser que dans le fond, la norme, je pouvais m’en balancer. Que je pouvais créer ma propre réalité et rester intègre dans ce que je suis en tant qu’individu, mais aussi en tant que jeune professionnelle.

Ce livre de Jen Sincero m’a appris à m’écouter et à me donner le droit de faire fi des standards et attentes que peuvent avoir les autres par rapport à mon parcours professionnel, à sauter dans le vide dans le monde de la pige. Ce livre m’a appris à avoir pleinement confiance en mes capacités, en mon cerveau, en mes habiletés à construire un modèle de travail à mon image. Ce livre m’a aussi appris à croire en ce qui ne s’est pas encore manifesté : une réalité professionnelle où j’aurai les rennes de ma propre entreprise.

Un jour. Un jour.

Et puis, à la toute fin de ce livre, l’auteur énumérait toutes ces ressources qui lui avaient permis de faire son bout de chemin à elle aussi. Parmi ceux-ci, Réfléchissez et devenez riche de Napoleon Hill. Un livre qui, lui, m’a permis de comprendre une chose cruciale : pour réussir, la clé réside dans la ténacité. Vouloir un mode de vie professionnel hors norme peut faire peur, peut déstabiliser, peut nous foutre royalement la chienne, mais en persévérant et en croyant dur comme fer que tout ira bien en bout de ligne, tout finit par se placer et se matérialiser.

A suivi le deuxième tome de Jen Sincero, You’re A Badass At Making Money. Ce livre m’a ouvert les yeux sur comment il est possible de matérialiser l’argent dont nous avons besoin si on y met les efforts nécessaires. Mais surtout, il m’a appris à ne pas être gênée d’affirmer vouloir faire de l’argent, et ce par l’entremise d’un modèle professionnel qui ne cadre pas avec les normes que j’avais connues par le passé.

Avec les bonnes lectures, ma chumme, tu vas te sentir invincible. Depuis ma lecture de ces livres, je gagne assez bien ma vie pour me permettre des périples spontanés un peu partout dans le monde. Je travaille fort, certes, mais je vois la big picture, comme ils disent, « eux z’autres ». Je crois de plus en plus en mes capacités, en mon cerveau, en mon habileté à me bâtir un écosystème professionnel bien, bien loin des commentaires de Lise et Carole sur le fait qu’il fasse presque 30 degrés début octobre.

Fait que ma chumme, n’hésite pas à lire, à rêver, puis à laisse le tout se matérialiser devant tes yeux.

Source photo couverture

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2019. Tous droits réservés
Une réalisation de