Menu

Un amour sans écran

Il y a de cela un an, alors que j’étais assis dans un café de Limoilou à rédiger ma maîtrise, une grande blonde aux yeux mélancoliques entrait pour prendre un café à emporter et…pour tout chambouler dans ma vie. Elle y a fait sa place à petits pas de chat, au rythme de quelques confidences, au gré de longues promenades ponctuées de riches discussions. Certains signes étaient impossibles à ignorer, entre autres le fait que chacun de nous vivait sans internet et sans télévision à la maison. Nous n’avions pas étudié dans les mêmes domaines, nous venions de milieux sociaux complètement opposés, nous n’avions pas forcément les mêmes projets dans la vie, mais… Mais nous avions tous deux fait le choix d’embrasser une vie épurée sur le plan matériel, question de nous confronter chaque jour à notre solitude, à nos sentiments, à notre ennui. Il s’agissait de faire place à nos impulsions créatives, de se donner du temps pour marcher et se rendre dans des lieux qu’on aime depuis toujours et qu’on ne visite jamais assez.

Amour couple paysage
Source

Elle et moi, nous sommes partis à la rencontre des chats de Limoilou, avons fait des allers-retours sur le traversier pour le plaisir de voir le bateau fendre la glace, avons joué aux cartes, écouté de la musique. Nous nous sommes lu nos poèmes préférés, nous avons cuisiné, avons peint, avons parcouru les sentiers de divers parcs de Québec, avons écouté le grondement sourd des chutes Montmorency et Kabir Kouba. Nous nous sommes écrit des lettres lorsque je suis parti en Europe et dans l’Ouest canadien. Nous avons appris à nous regarder longtemps dans les yeux, à nous sourire, à apprivoiser nos silences et nous avons fait l’amour comme des fous, encore et encore et encore. Nous nous sommes chicanés aussi, nous nous sommes beaucoup chicanés. Mais une chose est certaine, nous ne nous sommes jamais fuis. Nul écran ne s’est jamais mis entre nous et le défilé des impertinences de Facebook n’aura jamais pris la place de ses yeux. Jamais une seule année ne m’aura permis de connaître autant une personne.

Amour couple appartement cuisine
Source

Au bout de celle-ci, nous avons décidé d’emménager ensemble, sans internet, sans télévision. Nous avions bien sûr des appréhensions. Allions-nous finir par nous ennuyer, était-ce trop de pression à nous mettre sur nos propres épaules que d’être l’un pour l’autre l’objet de nos divertissements? Eh bien, pas du tout, puisque jamais nos vies n’ont été aussi actives. La créativité vrille autour de nous et dans nos mains, nos soupers sont longs et chaleureux et nous ne sommes pas les téléspectateurs de nos vies mais toujours les acteurs. Cuisiner, lire, danser, jouer de la musique, sortir manger, inviter des amis, marcher; autant de possibilités qui deviennent réalité par le temps qu’on ne gaspille pas, qu’on ne gaspille plus. Notre salon est un atelier d’art, notre chambre est une tanière d’amour sauvage et notre terrain de jeu a la dimension de milliers de divans placés bout à bout. Jamais je n’aurais cru rencontrer quelqu’un qui serait autant disponible pour me regarder, m’écouter, me questionner, me toucher, me faire l’amour. Et il n’y aura aucun écran qui me présentera plus belle image que sa silhouette qui ondoie dans sa démarche si singulière.

Amour couple danse forêt
Source

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2020. Tous droits réservés
Une réalisation de