Menu

« On n’a plus 20 ans »

Cette fameuse expression qu’on utilise souvent de façon humoristique et ironique quand on se sent plus vieux qu’on l’est réellement. Surtout quand on réalise que notre capacité à surmonter un hangover devient quasi-inexistante ou quand on se sent raqué pendant 3 jours après avoir passé la balayeuse. Quand on se rend compte qu’on n’arrive plus à faire certaines choses aussi facilement qu’avant, comme refaire notre beachbod à temps pour l’été ou carburer sur 2-3 heures de sommeil.

Autant ça peut nous manquer d’être aussi endurant, autant on peut apprécier le fait de s’adoucir. Parce qu’on se rend vite compte qu’on ne peut tout simplement plus avoir 20 ans. Parce que même si on voulait continuer à vivre dans le passé, notre corps finirait toujours par nous ramener à la réalité du présent. Oui, des fois, il nous ramène à l’ordre de façon plutôt insultante et déstabilisante. Des fois, il décide que nos pantalons préférés sont rendus trop petits ou que nos nouveaux souliers tendance sont trop inconfortables pour être portés. C’est comme s’il nous forçait à l’écouter, à l’accepter et à le chérir davantage.

Dans le fond, peut-être que notre corps essaie juste de nous passer un message du genre : tu vas vieillir et tu ne peux rien y faire, mais tu peux choisir la façon dont tu vas décider de le vivre. On ne se le cachera pas, ça nous fait tous un peu peur de vieillir et ce n’est pas toujours facile pour l’orgueil non plus. Mais malgré tout ce qu’on peut perdre avec les années, je crois qu’il faut voir le bon côté en pensant à tout ce qu’on peut gagner aussi.

Comme la plupart des jeunes adultes, je suis entrée dans la vingtaine avec une certaine dose d’impulsivité, d’intensité et d’insouciance. Dans les quelques années qui ont suivi, j’ai mangé quelques « claques dans face » qui m’ont permis de transformer certaines façons d’agir et de réfléchir. Je crois qu’en vieillissant on apprend à mieux se connaître, à se gérer et à s’améliorer dans le but de devenir la personne qu’on veut être, non pas celle qu’on devrait être. Parce que plus on commet d’erreurs dans notre vie, plus on apprend et on en ressort grandi.

Outre la maturité et la sagesse, l’âge nous permet de gagner en confiance, en expériences et en relations. On développe un nouveau sens des responsabilités, on choisit mieux nos priorités et, surtout, on apprend à lâcher prise. On lâche prise sur le passé, les regrets et les impondérables pour aller de l’avant et être heureux. On réalise ce qui est plus important et ce qui l’est moins, alors on investit notre temps et notre énergie autrement. On s’écoute plus, on s’assume et on s’aime malgré tous les défauts qu’on peut se trouver.

Parce que même si notre corps est chiffré, c’est dans notre tête et dans notre coeur que ça se passe vraiment. Parce que la beauté ne vient pas avant l’âge, la beauté se trouve dans l’âge lui-même.

Source photo de couverture : Unsplash

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2020. Tous droits réservés
Conception de site web - Effet Monstre