Menu

Série café : velouter sa santé, une tasse à la fois (partie 1)

Ce texte est le premier d’une série de trois qui portent sur le café : ses effets sur la santé, la micro-torréfaction et les endroits à ne pas manquer pour en déguster à Montréal, à Québec et ailleurs.

Foncé, corsé, velouté, 2/2, peu importe comment on aime le café ou qu’on ne l’aime tout simplement pas, ces termes nous sont plutôt familiers et font part de nombreuses conversations quotidiennes.

« Ah, moi, si je le prends après 19h, je ne peux pas dormir! », « Moi, des fois, j’en prends tellement que ça me fait shaker. », « Fais attention! N’en bois pas trop, c’est pas très bon. »

Et si, après tout ce qu’on croyait et ce qui nous est raconté, le café était plus velouté que corsé pour notre santé?

Contrairement à ce qu’on pourrait penser (surtout en mi-session avec notre consommation grandissante), le café est plus que bon pour notre santé! Bien sûr, tout est toujours question de modération dans la vie. C’est donc avec une recommandation de 3-4 tasses par jour que l’on peut bénéficier des meilleurs effets pour la santé. C’est même permis pour les femmes enceintes à raison d’une tasse par jour. Même si les effets positifs sont nombreux, les effets négatifs du café sont tout de même présents, mais encore là, c’est seulement si l’on en prend beaucoup trop (6 tasses).

Ma famille est adepte de café et des fois, je me dis que je suis bien contente d’avoir développé ce goût (malgré un début de relation amère). J’apprécie maintenant chaque goutte d’un latte et d’un cappuccino et encore plus d’un bon café noir. C’est donc avec bonheur que j’ai découvert, à travers mes recherches, les principaux bénéfices du breuvage chaud le plus bu au monde.

Non seulement bon en bouche, il est également bon pour prévenir certaines maladies et réduire les risques de mourir de ces maladies, notamment celles qui touchent la santé cardiovasculaire. On pourrait penser à tort qu’il est mauvais, car il fait augmenter le rythme cardiaque. Or, au contraire, il réduit de 12% le risque de mourir d’une maladie cardiovasculaire selon une étude américaine réalisée sur 185 000 adultes de 45 à 75 ans. Il aide aussi à prévenir le diabète de type 2, selon une méta-analyse publiée dans le Diabetes Care. Ses bénéfices vont même jusqu’à la santé du cerveau en prévenant ainsi les maladies neurodégénératives telles l’Alzheimer et le Parkinson. Plus encore, « il réduirait même le risque de décès de 10% chez les adultes de 50 à 71 ans buvant trois tasses de café par jour comparativement à ceux qui n’en consomment pas », selon une étude effectuée sur 400 000 personnes et publiée par l’Institut nationale américaine du cancer. Ce que je ne savais pas non plus, c’est qu’il contient beaucoup de polyphénols qui sont des antioxydants et donc, le café est un aliment anti-cancer!

Après tous ces beaux bienfaits, difficile de dire non à une deuxième tasse… Par contre, le café ne convient pas à tout le monde. Il est déconseillé aux personnes étant à risque de faire de l’anxiété d’en consommer une grande quantité et même d’en consommer tout court, de même que pour les personnes souffrant d’un cancer du poumon et celles faisant du cholestérol. La raison est que les grains de café contiennent des lipides qui sont mauvais pour le cholestérol et qui l’augmenteraient chez une personne.

Il revient à chacun de connaître/doser sa consommation, mais avec toutes ces informations, je peux boire ma troisième tasse en toute quiétude. Je suis certaine que je ne suis pas la seule qui aime le très bon café et qui aime les produits équitables et de qualité de chez nous! Alors, surveillez bien les articles de la Fabcrep, car il se pourrait que dans deux semaines, je vous propose des micro-torréfacteurs québécois qui font une torréfaction exquise…

Sur ce, bonne quatrième tasse!

Crédit photo couverture : Audrey Lebeau

Sources consultées pour la rédaction de cet article :

Source 1
Source 2
Source 3
Source 4

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2019. Tous droits réservés
Une réalisation de