Menu

J’ai visité une friperie pour la première fois et je CAPOTE

Depuis que j’ai l’âge de comprendre ce qu’est une friperie, j’ai toujours été hésitante d’y mettre les pieds, et ce, pour des raisons toutes plus irrationnelles l’une que l’autre.

Depuis mon adolescence, j’ai jonglé de la taille moyenne à 2XL, ayant un type de corps qui n’est pas toujours le bienvenu dans les magasins populaires, et ce fut souvent un moment anxiogène pour moi que de me convaincre d’aller m’acheter un nouveau jeans.

Le côté un peu froid du magasinage dans un centre commercial me donne rarement envie de prendre du temps pour moi et de renouveler ma garde-robe.

Des préjugés m’habitaient :

« Aucun vêtement ne va me plaire ou bien m’aller. »
« Ça doit être laid et un peu dégoûtant de porter des vêtements déjà portés. »
« Il doit être compliqué de magasiner là-bas. »
« Je vais avoir l’air d’une nowhere et je ne me sentirai pas à ma place. »
« Comment trouver une bonne friperie? »

Grâce à la belle communauté de La Fabrique Crépue dans laquelle j’ai la chance d’évoluer depuis quelques mois comme rédactrice et de son influence un peu magique sur moi, j’ai finalement fait un grand pas dans ma façon de consommer et j’ai mis les pieds la semaine dernière dans 4 différentes friperies de Montréal.

Inquiète comme si je m’aventurais dans un lieu hanté, j’ai même invité une bonne amie qui est une passionnée des friperies pour m’accompagner aux deux premières boutiques. Est-ce que j’avais peur de me faire avaler par un morceau de linge vintage ? Je ne sais trop.

J’ai finalement été agréablement surprise par l’ambiance chaleureuse et l’âme des deux premières boutiques que j’ai visitées. J’ai commencé ma tournée dans de plus petites surfaces. La beauté de ce genre d’endroit, c’est que derrière chaque vêtement, il y a une histoire. C’est fascinant de redonner vie à un morceau de linge avec ton propre style. J’ai ensuite continué ma tournée dans de grandes surfaces, où j’y ai déniché des trouvailles si parfaites pour la simple somme de 20 $ pour 3 pulls.

« MAIS, POURQUOI NE SUIS-JE JAMAIS VENUE AVANT? », me suis-je dit environ toutes les 5 minutes pendant que je longeais les allées.

Voici des petits conseils qui, selon moi, peuvent vous aider à ne pas attendre aussi longtemps que moi avant de vivre une meilleure expérience :

  • Arrête de réfléchir et vas-y.
  • Planifie-toi un itinéraire de 2-3 friperies avec différentes approches à visiter.
  • Si tu as des morceaux dans ta garde-robe qui accumulent la poussière, car tu ne sais pas trop comment leur redonner vie, amène-les avec toi. Tu pourrais être inspirée sur place et leur redonner une deuxième vie.
  • Vas-y dans un moment où tu as BEAUCOUP DE TEMPS devant toi. Il va te falloir la tête vide, faire preuve d’ouverture d’esprit et prendre quelques heures pour fouiller efficacement.
  • Pour les vêtements de plus grandes tailles, privilégie les friperies de grande surface telle que le Village des valeurs ou Renaissance, par exemple. Grande surface = davantage de superficies pour une diversité au niveau des vêtements et des tailles.
  • Fouille et prends le temps d’essayer des morceaux que tu n’oserais pas porter à l’habitude.

Les filles, osez.
Osez changer vos habitudes.
Osez changer votre façon de consommer.
Osez essayer un style différent.
Osez découvrir de nouvelles friperies. Et toi, quelle est ta friperie préférée?

Par Emilie Potvin

Source

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2018. Tous droits réservés
Une réalisation de