Menu

5 conseils pour voyager vegan 

La viande est présente dans beaucoup de traditions alimentaires autour du monde, si bien que, parfois, il n’est pas évident de faire comprendre à un peuple qu’on n’en consomme pas du tout. Ainsi, voyager en tant que végéta(r/l)ien peut, de temps en temps, sembler difficile pour certains voyageurs.

J’ai moi-même trimballé mon sac à dos dans des coins de pays où être végétalienne ne disait pas grand-chose à mes interlocuteurs, tel qu’en Amérique centrale ou en Chine. Voici mes conseils pour survivre à des vacances à l’étranger tout en respectant un régime à base de plantes.

  1. Choisissez bien votre destination

Si vous ne voulez absolument pas déroger de vos habitudes alimentaires, choisissez votre destination en fonction de votre diète. Certain pays sont super vegan friendly et vous en ressortirez enrichi, repus et comblé alimentairement parlant. Dans d’autres, on vous offrira gentiment du poulet, même après que vous ayez informé votre hôte que vous ne mangez pas de viande… Si vous ne voulez pas vous casser la tête, dirigez-vous vers les villes les plus végétaliennes du monde, comme Londres, Sydney, Melbourne, Berlin, Tel Aviv, Singapour et Prague, et prenez plaisir à sortir casser la croûte quand bon vous semble!

  1. Soyez préparé.e

Si vous vous rendez dans un pays où vous croyez qu’il sera difficile de vous faire comprendre ou de dénicher les plats sans produit animal, préparez et mémorisez quelques phrases utiles qui vous aideront à vous repérer ou qui aideront votre interlocuteur à comprendre ce que vous désirez. Aussi, des sites internet axés sur le véganisme ou des applications telles que Happy Cow vous aideront certainement à repérer les restaurants qui collent à votre régime alimentaire.

  1. Soyez indulgent.e envers vous-même

Le pire que vous pouvez vous infliger, c’est d’être trop dur envers vous-même. Vous avez fait quelques écarts? Vous vous rendez compte que votre snack contient des œufs? Gardez la tête froide, vous faites déjà une belle part pour vous, les animaux et l’environnement. Vos remords ne feront que gâcher votre journée.

  1. Choisissez des logements où vous pourrez cuisiner

C’est simple, cuisinez vous-même vos plats. Rendez-vous au marché le plus près et choisissez des aliments frais et sains. Vous n’aurez ainsi aucun secret sur les ingrédients exacts qui se retrouvent dans votre assiette. Les auberges de jeunesse ont souvent une cuisine disponible, profitez-en! En plus, vous économiserez beaucoup d’argent en sortant moins souvent au restaurant. Ça en fait plus dans vos poches pour une sortie de plein air ou au musée!

  1. Discuter avec la communauté

Rejoignez un groupe Facebook qui prône le végétalisme et posez des questions sur la destination que vous avez choisie. Quels sont les meilleurs restaurants, qu’est-ce qu’on retrouve en épicerie ou au marché, quels sont les produits à essayer, etc.? Plusieurs personnes se feront un plaisir de répondre à vos questions.

J’espère que ces quelques conseils vous aideront à planifier votre prochain voyage!

 

Source

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2018. Tous droits réservés
Une réalisation de