Menu

Les étincelles sans friction

Assise à son bureau, Delphine fixe le vide ; les deux yeux dans le beurre, deux-trois couteaux dans le cœur. Son tiroir est encore ouvert et sa main n’effleure à peine plus la poignée. Elle est immobile, en équilibre, comme retenue par des fils de pêche accrochés aux fragiles tuiles suspendues. Richard, qui passait devant son cubicule pour aller faire des copies, coupe d’un coup d’épée chacune des ficelles qui la retenait :

« T’as pogné le fixe? »

Delphine force un sourire, puis répond sur le mode automatique.

« Ben oui, hein… on dirait! »

Elle se lève d’un bond et se dirige vers la cuisine pour y jeter son café froid. Est-ce les larmes qu’elle retient tant qui ont donné une saveur salée à son breuvage? Ou est-ce que « salée » est simplement la caractéristique du moment pour décrire son état d’âme? Une chose est sûre, si les congés de maladie couvraient les maux de l’âme, elle n’aurait pas à se poser la question dans un environnement aussi peu intime. Ou peut-être que si. Peut-être aurait-elle déjà atteint le nombre maximal de jours alloués. Comment être efficace quand on a passé la nuit à s’obstiner et à s’inquiéter?

Delphine se libère de toute culpabilité en trop en un soupir. S’il fallait qu’elle s’en mette sur les épaules pour son travail en plus de s’en faire pour sa vie amoureuse, ce ne serait pas viable. Et le but de tout ce remue-méninges, c’est justement d’augmenter la viabilité de ses projets de vie. Le but, c’est d’arriver à manier vie amoureuse, santé mentale et tous les autres aspects de sa vie.

Son esprit peut bien tourner et tourner et tourner toute la journée, Delphine sait indéniablement qu’elle ne trouvera pas de solution aujourd’hui. Ça ne l’empêchera pourtant pas de travailler sur l’idée. Calmement, elle prend soin de maudire les Dieux de lui avoir accorder un aussi mauvais caractère. Comment est-ce possible d’avoir des interactions sociales réussies avec autant d’instabilité émotionnelle? Comment est-ce possible d’avoir une relation saine même quand l’amour est plus fort que jamais? Ou plutôt, surtout quand l’amour est plus fort que jamais? Comment aimer quand les fusibles sautent au moindre désaccord? Pourquoi ça fait des flammèches avec la personne qu’on aime le plus au monde, mais pas avec les autres?

Mais avant tout, pourquoi? Pourquoi le sort s’acharne sur elle qui fait tant d’efforts et qui se croyait enfin au-dessus de tout ça, au-dessus des problèmes, au-dessus des nuages avec celui qu’elle croit fermement être son âme-sœur?

« Pourquoi moi? », grommelle-t-elle sous son souffle, alors qu’elle retourne à son bureau.

Peut-être que le lendemain de sa naissance, une fée marraine a fait apparaître sa tête au-dessus du berceau. Devant un jeune poupon souriant à la vie, elle a renfrogné ses rêves inachevés et lui a donné la malédiction de l’anxiété.
Il n’y a pas d’autres options.

Source photo de couverture

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2021. Tous droits réservés
Conception de site web - Effet Monstre