Menu

Pis toi, l’âme sœur, crois-tu à ça?

Un mercredi soir comme les autres, conversation de karaoké:

– Crois-tu à ça toi, l’âme sœur ?
– Bof, pas vraiment… Ben en fait, oui, mais c’est pas nécessairement ce qu’on veut nous faire croire. Genre pas la version qui dit qu’il n’y a qu’une seule personne sur terre faite pour nous aimer réellement, et bla bla bla.
– Qu’est-ce’tu veux dire ?
-Ben, je sais pas. Disons, je pense pas que nos chum-blondes soient nécessairement nos âmes sœurs, ça peut être quelqu’un d’autre. Un ami, genre.
– Ah oui?! Comme toi pis moi?
– Bah ouais! J’aime, j’adore mon chum, mais ça veut pas dire qu’on se rejoint dans toutes les sphères de nos vies, comme toi et moi.
Oh shit, Careless Whisper, c’est à notre tour!
– Oh yeaaaah !

Si on met ça dans des beaux mots intelligents, des mots dits ailleurs que dans un bar, l’âme sœur serait une compatibilité amoureuse parfaite entre deux individus. Il y a plusieurs variantes à cette expression, qui ramènent toutes à l’idée que ces individus ont pour destin de constituer un couple.

Attention! Ici on dit bien, compatibilité PARFAITE (lol). On va le dire haut et fort, aucune relation n’est parfaite, mais ça veut pas dire que t’es pas avec la bonne personne. Tout couple a besoin de ses hauts et de ses bas, de ses incompatibilités. Ça prend de la variété, bâtard, c’est normal! On ne s’entend pas sur la sorte de chips, mais on veut écouter le même film, c’est OK. Tu veux écrire, moi je veux danser, mais on veut tous les deux dormir ensemble ce soir, ben à tantôt alors, c’est OK. On n’est pas obligés d’être compatibles en tous points pour s’aimer, c’est pas vrai.

Selon les récits grecs, les êtres humains à l’origine auraient été constitués de quatre bras, quatre jambes et d’une seule tête à deux visages. Zeus, qui aurait craint leur pouvoir, les aurait coupés en deux, les condamnant à passer le reste de leur existence à rechercher la part manquante.

Je pense que j’y crois moi, à l’âme sœur (pas la partie du mutant à quatre bras, là), mais deux esprits liés. Deux êtres faits pour s’entendre et s’aimer, mais pas nécessairement physiquement. Autrement dit, pas forcément en tant que couple.

Je pense même que la vie amènera sur mon chemin plusieurs âmes sœurs, avec qui je partagerai de belles complicités et dont je garderai de beaux souvenirs; des gens qui ne seront peut-être que de passage dans ma vie, mais qui y garderont une place spéciale pour toujours.

Je vais donc essayer d’arrêter de grincer des dents et de m’arracher les cheveux quand une p’tite fille début vingtaine proclame haut et fort qu’elle date son âme sœur. Si elle a la sincère sensation que ce l’est, ben tant mieux! Ce l’est peut-être, qui sait ? Ou peut-être que ça durera deux semaines et que toutes les autres relations qu’elle aura d’ici à ce qu’elle trouve enfin le bon seront considérées comme des potentielles âmes sœurs? C’est mieux ça que de se fermer au monde, I guess.

Tout d’un coup que ça soit vrai, que quelqu’un nous soit prédestiné de naissance, ben t’espères en maudit que le tien habite pas à l’autre bout du monde.

– Y’était-tu bon, George Michael!
– Tellement, pis ouain. T’as raison mon amie, je pense que c’est toi mon âme sœur, je t’aime.
– Aaawww, moi aussi. Je t’aime, pis dis-le pas à mon chum, mais je pense aussi que t’es mon âme sœur. Pas juste à cause des six shots de Stinger, là.
– Bah non, je sais *ick*. Je sais… *ick*.

Source: Pixabay

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2018. Tous droits réservés
Une réalisation de