Menu

Nouilles de riz à la sauce au miso

De façon générale, on imagine mal les mois d’hiver cohabiter avec la cuisine thaïe, toute en fraîcheur, acidité et piquant. Alors que notre corps réclame la chaleur des mijotés et des plats en sauce pour survivre à la neige et que les abus des Fêtes n’ont pas encore freiné nos ardeurs par les résolutions du 1er janvier, les nouilles de riz sont souvent enfouies au fond du garde-manger. Mais encore une fois, l’Asie nous surprend par sa pluralité.

Voici donc un plat classique de Bangkok, importé par la forte population chinoise de la capitale thaïe. En fait, ce plat se décline en d’infinies variations, d’où son nom à consonance générique : Raad Na, qui se traduit par « verser dessus ». Verser dessus, comme verser une belle sauce onctueuse au miso (pensez gravy) sur des nouilles de riz sautées. Ça donne une assiette ressemblant vaguement à une poutine fusion ratée, mais c’est absolument délicieux. Pour épargner notre foie avant les Fêtes, je vous propose ici une version 100% végane, mais il est possible de faire la même recette en remplaçant le tofu par du poulet ou du porc, le bouillon de légumes par du bouillon de poulet (thaï, de préférence…) et la sauce aux huîtres végétarienne par de la… sauce aux huîtres (!!!). Pour ceux qui ne comprennent pas comment une sauce aux huîtres peut être végétarienne, c’est une imitation qui ne conserve les huîtres que dans le nom. Elle est préparée avec des champignons dans le but de reproduire le même genre de sauce.

Et pour les sceptiques, sachez que le miso est un autre ingrédient magique de la cuisine végane qui donne une grande profondeur à la sauce en apportant du umami et un petit goût qui rappelle la sauce au vin typiquement française. Bref, si les bottes dans la gadoue et la noirceur dès 16h00 vous donne envie d’engloutir un ragoût ou que vous êtes du genre à nettoyer la sauce de votre assiette à la paille, essayez cette recette. Sustentation garantie!

Ingrédients
Pour 2 portions

  • 200 g de nouilles de riz plates (10mm)
  • 225 g de tofu ferme, tranché
  • 2 cs de sauce aux huîtres végétarienne
  • 2 cs de sauce soya foncée, diluée dans 2 cs eau froide
  • 4 cs d’huile de canola ou d’arachide
  • 2-3 gousses d’ail
  • 1 poignée de pleurotes ou shiitakes frais, coupés en gros morceaux
  • 1 carotte, tranchée en fines rondelles
  • 4-5 brocoli chinois, coupés en morceaux (cherchez l’appellation Gai Lan)
  • 1 cs de sauce Golden Mountain (une sauce soya aromatisée très populaire en Thaïlande)
  • 1 ct de sucre
  • 2 cs de Miso Rouge
  • 2 T de bouillon de légumes ou eau
  • 2 cs de fécule de maïs diluée dans 1/4T d’eau froide
  • Quelques pincées de poivre blanc (au goût)

Piments marinés

  • 1 poignée de piments thaïs ou de Cayenne (ou piments oiseau pour les plus aventureux)
  • Vinaigre blanc

Préparation

Mettre les nouilles de riz dans un grand bol d’eau tiède. Laisser reposer 30 minutes.  Après 15 minutes, brasser les nouilles et séparer toutes celles qui sont collées ensemble.

Mélanger le tofu avec 1 cs de sauce aux huîtres végétarienne. Laisser reposer 30 minutes.

Faire chauffer le wok et, dès qu’un mince filet de fumée s’en échappe, baisser le feu à moyen-élevé puis y verser 1 cs d’huile. Verser le mélanger de sauce soya/eau.  Déposer immédiatement les nouilles et mélanger rapidement jusqu’à ce que les nouilles absorbent tout le liquide, environ 1 minute. Goûter une nouille, si elle est toujours dure au centre, ajouter un peu d’eau. Lorsque les nouilles ont une belle texture à la fois tendre et légèrement caoutchouteuse, les retirer du wok. Réserver.

Nettoyer sommairement le wok avec un papier ou un linge et remettre sur le feu.  Lorsque le wok est bien chaud, baisser le feu à moyen-élevé. Y verser 2 cs d’huile et la répandre en tournant le wok. Y déposer l’ail et retirer du feu. Laisser l’ail infuser l’huile pendant quelques secondes.

Ajouter les champignons au wok et remettre sur le feu. Faire sauter en remuant constamment. Après 1 minute, ajouter le tofu. Poursuivre la cuisson pendant 2 minutes en remuant constamment.

Augmenter le feu au maximum. Ajouter les carottes et les brocolis chinois. Faire sauter pendant 2-3 minutes, jusqu’à ce que les tranches de tofu soient légèrement colorées.

Verser le bouillon ou l’eau et faire frémir. Ajouter le miso, la sauce Golden Mountain, le sucre et 1 cs de sauce aux huîtres végétarienne. Bien dissoudre le miso dans le liquide.

Bien fouetter le mélange eau/fécule et en verser la moitié dans le wok. Bien mélanger et laisser la sauce s’épaissir pendant 1 minute. Pour une sauce plus épaisse, ajouter l’autre moitié d’eau/fécule et brasser.

Goûter et ajuster le sel au goût (surtout si vous utilisez de l’eau plutôt que du bouillon).

Mettre les nouilles dans des assiettes creuses, puis y verser la sauce onctueuse sur le dessus (comme la sauce sur les frites d’une poutine…). Saupoudrer de poivre blanc.  Accompagner de piments marinés qu’on ajoute aux nouilles selon notre tolérance. Bien mélanger les nouilles et la sauce avant de déguster avec des baguettes.

Piments marinés

Couper les piments en rondelles. Mettre dans un pot et couvrir de vinaigre (environ le double du volume des piments). Laisser reposer 30 minutes minimum. Se conserve au réfrigérateur pendant 2 mois.

Pour plus d’infos sur les ingrédients et techniques ou pour trouver d’autres recettes asiatiques, allez sur notre site, checkmonwok.com, ou suivez-nous sur FacebookInstagram et Twitter.

Crédit photo : Maxime Robert-Lachaîne

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2018. Tous droits réservés
Une réalisation de