Menu

Aimer à l’année

Décembre arrive dans sa blancheur, nous enveloppant de son étreinte à la fois froide mais ô combien réconfortante. Parce que, le douzième mois de l’année, cette trentaine de jours finale, c’est un peu synonyme de bonheur. Lumières scintillantes, mitaines et écharpes énormes, bouffe qui fait du bien, moments de joie avec nos proches, se rougir les joues en bougeant dehors; toutes les raisons sont bonnes pour aimer décembre. C’est aussi inévitablement le temps des Fêtes, les festivités en famille ou avec les personnes qui nous sont chères, et les démonstrations d’affection qui semblent se faire beaucoup plus naturellement.

Mais, décembre, ça veut aussi dire recommencer à écouter des films un peu clichés. C’est trôner au milieu de ton divan, entourée de mouchoirs usés, de 3-4 grains de popcorn échappés et d’emballages de sucreries, les larmes en train de sécher parce que maudit que c’est bon le film The Holiday (oui, même après cinq fois) pis que t’aimerais donc ben être Cameron Diaz pis trouver ton Jude Law.

Ça signifie aussi, même si tu t’affirmes comme une personne forte indépendante qui s’aime à coup de citations sur Instagram, ressentir un peu de frustration à l’idée ne pas avoir de belle date à amener à ton party de job ou ton souper d’amis. C’est appréhender les matantes qui vont te demander pour une autre année consécutive si t’as un.e p’tit.e amoureux.se.

Cette belle période de l’année nous donne l’occasion de nous réunir, d’être présents, de se montrer qu’on s’apprécie et de partager des moments uniques. Pourquoi alors, le temps des Fêtes, ce moment tout indiqué pour s’aimer, nous fait souvent au contraire nous sentir seuls? Parce que, soyons honnêtes, même en vivant bien son célibat et en s’épanouissant autrement, ça fait toujours un peu un pincement quand tu croises tous les jolis petits couples qui vont patiner main dans la main ou qui publient des photos mignonnes devant le sapin.

Pendant ces quelques semaines, nous sommes bombardés de messages où des valeurs comme l’entraide, la générosité et l’amour sont à l’honneur, ce qu’on oublie parfois malheureusement, à travers la marée de cadeaux et l’abondance matérielle. Tout semble si beau et si joyeux, l’ambiance devient féérique. C’est à ce moment qu’on se dit que de partager à la fois ces instants et les couvertes lors des nuits glaciales à deux plutôt qu’un, ça ne serait certainement pas trop désagréable.

Cette année, je n’ai plus envie de trouver ça plate ou triste de ne pas être accompagnée au réveillon ou de ne pas avoir de baiser à minuit au jour de l’an. Après tout, ce n’est pas parce que je n’ai pas cette forme d’amour que je n’en ai pas du tout!

Parce qu’il suffit de s’ouvrir les yeux pour se rendre compte de tout l’amour qui nous entoure. C’est beau de voir les gens s’aimer, quel que soit le type d’amour; des amoureux, c’est charmant, bien sûr, mais il ne faut pas oublier l’affection d’un ami qui vient célébrer avec une bouteille de vin, de tes parents qui sont heureux de te voir après trop de temps, des enfants qui sont fiers de te montrer leur bonhomme de neige, de tes collègues dont tu découvres de nouvelles facettes au karaoké avec quelques verres dans le nez et qui te disent qu’ils aiment travailler avec toi dans un moment de confidence un peu pompette, de tes vieux voisins qui rayonnent encore à 80 ans et qui t’apportent gentiment un plateau de biscuits, ou encore de tes animaux qui viennent se blottir avec toi devant le feu.

Oui, parfois on se sent seul.e et on a l’impression que d’être en couple est la solution pour être heureux.se. Après tout, c’est un idéal constamment exprimé dans la société. Il n’y a toutefois pas qu’une seule façon d’aimer et d’être aimé! L’amour prend différents visages, ils sont tous si doux et ont autant de valeur.

Lorsque tu seras en train de marcher sous les flocons dans la rue et que tu verras tous ces gens en te demandant où est ta place, rappelle-toi que tu comptes pour tellement de personnes.

Surtout, j’espère vraiment que tu vas dire à tes êtres chers que tu les aimes et que tu tiens à eux, et pas seulement pour Noël : aimer, ça devrait se faire à l’année.

Joyeuses Fêtes!

Source photo de couverture

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2019. Tous droits réservés
Une réalisation de