Menu

Les partys de bureau

Décembre, c’est le mois de Noël, mais surtout c’est le mois des partys de bureau. L’endroit où il est le plus facile de s’humilier, mais que personne n’oublie deux semaines après. 

Ce qui se passe dans les partys de Noël ne reste clairement pas dans les partys de Noël. Au contraire, les gens en parlent jusqu’à l’autre de l’année d’après et même encore, ça peut te suivre au moins deux ans.

Pour éviter d’avoir la honte tous les lundis de toute l’année, il serait préférable que tu laisses ton beerbong à la maison et ton alter ego qui sort quand tu bois aussi.

Il faut tâcher de cesser de boire quand on commence à dire tout ce qui nous passe par la tête. Ce n’est pas le bon moment pour annoncer une grande nouvelle ou proclamer que ton job c’est de la merde. Ce n’est pas le bon moment non plus pour dire à ton boss que tu aimerais une augmentation et que t’aimes vraiment pas la couleur de ton bureau.

Tu ne veux pas être la personne qui tombe dans le poulet ou qui s’endort sur sa chaise. De plus, si par malheur c’est un party sans conjoint(e), il vaut mieux t’abstenir de frencher. Tu risques de tomber sur quelqu’un de soi marié, ou simplement ton collègue que tu dois revoir tous les jours après cette soirée. Ce n’est pas un inconnu que tu croises au bar en te disant que tu ne le reverras sûrement jamais, c’est ton voisin de bureau qui va te demander d’aller dîner avec presque tous les midis.

Surtout, ne va pas dire à Karine que tu trouves qu’elle s’habille mal. Pour t’éviter de dire les mauvaises choses aux mauvais moments ou de danser sur le bureau du boss, vaut mieux minimiser les consommations. Ce n’est peut-être pas le bon moment pour montrer tes talents de calage ou de fumer ton premier joint.

Bien que les partys de bureau soient rassembleurs, il vaut mieux garder une certaine distance et quelques secrets. Tu n’es pas obligé de montrer à qui veut bien le voir ta toilette secrète où tu passes une bonne partie de ton temps à jouer à Candy Crush. Il vaut mieux garder tout ça pour toi. Surtout si tu as travaillé fort pour que les gens pensent que tu es une personne super mystérieuse qui passe ses fins de semaine tranquilles à la maison. Ils te croient quand tu call malade, gâche pas tout en leur montrant que tu es en faite pleine de vie et que la « gastro » que tu dis avoir souvent, n’est en fait que ton hangover du lundi matin.

Tu feras tout ce que tu as envie au jour de l’an, d’ici là vaut mieux s’abstenir pour avoir encore un travail après le party de Noël de ton bureau. HAHAHAHA!

Source photo de couverture

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2020. Tous droits réservés
Conception de site web - Effet Monstre