Menu

Le nouveau Clap de Loretteville

Le nouveau Clap à Loretteville, c’est un peu comme si les Nordiques faisaient leur retour à Kamouraska. C’est incongru, inattendu et c’est si beau. Pour ceux qui ne connaissent pas Loretteville — et je m’excuse d’avance pour ceux qui y habitant — c’est une petite banlieue calme et paisible avec quelques coins verts, mais c’est un endroit absolument anémique au niveau culturel. Bel endroit pour sortir son chien ; certainement pas pour sortir un vendredi soir. J’en sais un brin sur Loretteville, c’est mon patelin, le petit coin de pays dans lequel tous mes souvenirs sont enfouis. Ce fut aussi l’objet de ma révolte juvénile, le mode de vie typique que je maudissais : des petites cours bien tondues, des voisins qui se fuient, la petite vie familiale cantonnée dans la médiocrité, la télévision comme seule possibilité culturelle. 

Et voilà qu’un cinéma – et pas n’importe lequel, le Clap, le Clap batinsse – débarque dans la petite municipalité vouée au calme et aux longues promenades nous menant vers les chutes Kabir Kouba. Le Clap a comme vocation de faire découvrir un cinéma de tous les horizons, ce qui veut dire que certains blockbusters américain côtoieront des œuvres indépendantes étrangères, que des films d’animation trouveront leur place à côté des longs métrages québécois. Le Clap est une référence comme lieu de découverte et d’ouverture cinématographique qui a permis à tellement de gens de Québec d’envisager que le cinéma pouvait être davantage que l’éternelle et lassante recette hollywoodienne. Loretteville, es-tu vraiment prête pour ça?

salle de cinéma
Crédit photo: David Morissette Beaulieu

Eh bien, les gens du Clap qui nous invitaient au prélancement du cinéma nous ont convaincus que oui! Les huit nouvelles salles sont tout simplement les nouvelles références technologiques non pas de la région, ni de la province, mais au niveau national. Les sièges en cuir s.v.p., le son immersif sorti de partout, même du plafond, et les écrans tellement complexes au niveau technologique que j’ai cessé d’essayer de comprendre ce qu’on essayait de nous expliquer. Loretteville, ô Loretteville, que la vie est belle à Loretteville. Tellement beau, on dirait que c’est arrangé avec le gars des vues!

banc
Source

Et le nouveau-né n’est pas venu seul. Pour agrémenter et pimenter l’espace de détente, la Librairie Pantoute s’est ouvert une succursale à l’intérieur du complexe de cinéma. Parce que le cinéma porte à réfléchir, parce que la lecture amène les images et que les images suscitent les mots, cinéma et lecture feront la paire pour devenir ni plus ni moins qu’un vrai pôle de découverte et d’expérience cultuelle. Les espaces de rêverie, d’échanges au milieu d’un repas, d’une collation ou d’un simple café seront possibles et même tout à fait attrayants. 

Et qui dit Clap, dit possibilité d’abonnements très avantageux, avantage pour les plus jeunes, les aînés et les étudiants, Cartes Jeune Cinéphiles à prix ridiculement bas et forfait de famille de tout genre. Beau petit cadeau des fêtes tsé!!!!

Détail sur le site.

Source photo de couverture

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2019. Tous droits réservés
Une réalisation de