Menu

Les fellations

Faire une fellation. Faire une pipe. Sucer. Peu importe le terme que tu lui donnes. Ça, tu n’es jamais obligée de le faire. Même si le gars te met gentiment la tête sur son pénis pour t’inciter, gentiment, à le sucer. Même si toutes tes amies les font. Même si tu vois dans chacun des films pornos la femme avoir tant de plaisir à le faire. Même si.

Des fois, j’ai l’impression que certaines femmes se sentent obligées de faire une fellation lors des rapports sexuels. C’est ancré socialement que, pour être bonne au lit, ou du moins pour être considérée comme étant bonne au lit, il faut non seulement faire des fellations, mais aussi faire de bonnes fellations. Il y a d’abord ces films (et je ne parle même pas des films pornographiques) qui montrent le gars jouir après une minute à s’être fait sucer. Comme si c’était réaliste. Il y a ensuite cette pression de performance, car il incombe aux femmes de faire venir le gars en le suçant. Je veux dire, il n’y a rien de mal à faire une fellation. Ça peut même être le fun. Mais compter les minutes avant de se dire que « bon, ça devrait être suffisant, là » pis se sentir mal parce que le gars n’a pas joui après deux minutes, ça devient abusif.

Des fois, on se sent obligée de faire une fellation, car on veut rendre la pareille. On a reçu un cunnilingus, il faudrait bien sucer le gars nous autres aussi. Des fois, on se sent obligée de faire une fellation même si on n’a pas eu de cunnilingus, simplement parce que c’est incrusté en nous : la femme qui mange une banane, la femme qui fait rire d’elle lorsqu’elle mange un hot-dog. Tout rappelle l’image de la femme qui suce, qui doit faire une fellation lors de rapports sexuels.

Fais-en, fais-en pas, de fellation. Tant que tu es à l’aise avec ton choix, ton corps. Il n’y a pas d’autres raisons de faire une fellation que ton envie d’en faire une. Si t’aimes ça sucer, si t’aimes ça faire plaisir à ton mec en le suçant, si tu prends plaisir à le faire gémir en tournant ta langue autour de son sexe, go for it, girl! Si ça ne te tente pas parce que tu n’es pas à l’aise, parce que tu ne veux pas, parce que tu n’aimes pas ça, ben ne le fais le pas. Pis ça finit là.

Source photo de couverture : Pixabay

2 thoughts on “Les fellations

  1. Bon sujet. On pourrait aussi parlé du fameux sperme. Car non ce n’est pas nécessairement excitant pour toutes ou tous de l’avaler ou de le recevoir en plein visage. Bin non. L’autre jour j’ai demandé à mon copain si il avait déjà avalé du sperme ou s’il aimerait ça. Il a parut complètement dégouté en me répondant « Bin non, Ark!!! » Ah Bin! … surprise!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2019. Tous droits réservés
Une réalisation de