Menu

Big Mouth, ou comment rire et enlever les tabous autour de la puberté

Je suis une fan de séries. J’ai vraiment peu de temps libre, mais pour alléger mes charges de travail, en faisant des devoirs, ou du ménage, souvent j’écoute une série. Je sais qu’une série est excellente, quand je ne suis plus capable de faire 3 choses en même que de l’écouter. 

monster
Crédit photo: Netflix

C’est ce qui s’est passé avec Big Mouth. Habituellement, je n’aime ni les dessins animés, ni particulièrement les séries comiques, mais cette série est de toute évidence une de mes découvertes de l’année. Par contre, si je l’avais écoutée à 12 ans, ça aurait certainement changé beaucoup ma vision sur tout ce qui se passait dans mon corps à ce moment. 

Big Mouth, c’est quoi au juste? C’est une série animée, qui aborde la puberté, sans tabous, de façon comique. Une façon d’éduquer les jeunes sur la puberté et sans passer par la vidéo plate et malaisante qu’on nous donne dans nos cours de science, qui date de 20 ans. Une série que tout le monde aura du plaisir à écouter, parce que nous sommes tous passés par là. 

kiss
Crédit photo: Netflix

Mais pourquoi donc, cette série en vaut vraiment la peine, mis à part le coté comique de la chose? Parce qu’on ne parle pas seulement du crunch dans les bobettes des gars ou des érections malaisantes. On parle de la sexualité et des envies de la fille aussi. On normalise ce phénomène. Je ne sais pas pour vous, mais moi, c’est la première fois que je le vois. On parle de tous les côtés de la médaille, sans mâcher ses mots. Ce sont des hormone monsters qui accompagnent les personnages principaux durant leurs périples. On y voit des réactions irrationnelles typiques de crises d’adolescence, des envies masculines et féminines, du questionnement sur l’orientation sexuelle, mais c’est présenté de façon tellement vraie, sans dentelle, avec humour et sans reproches. Juste accepter sainement ce qui se passe lors de la puberté, pis que de se masturber 6x par jours, ça se peut, pis que de dire des horreurs à sa mère aussi. On ne s’arrête pas au jugement, si un comportement quelconque est bien ou non, mais on le montre, et c’est tout. 

vagin
Crédit photo: Netflix

Bref, si comme moi, vous aviez toujours de la difficulté à accepter votre sexualité, c’est une série qui fait du bien. Ou juste pour rire, vraiment fort. Ou encore pour montrer à votre petite sœur ou petit frère, une série « éducative » et vraiment drôle.  

Crédit photo: Netflix

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2019. Tous droits réservés
Une réalisation de