Menu

Enfin, on parle environnement!

Après un été particulièrement chaud, une campagne électorale et la sortie des artistes pour le pacte pour la transition énergétique, j’ai l’impression que cette année, nous avons vécu un important changement de paradigme quant à la place qu’occupe l’environnement dans les médias. Et c’est franchement tant mieux.

Commençant à ressentir de manière plus concrète les effets du réchauffement climatique, les gens se conscientisent tranquillement, mais sûrement. Par conséquent, le marché suit pour répondre à la demande des consommateurs en produits moins polluants, et ce, pas seulement dans les quartiers embourgeoisés de Montréal (lire : Plateau Mont-Royal), mais également en région, comme au Saguenay, où une popularité pour le zéro déchet se fait de plus en plus grandissante1. Quand c’est rendu que TVA Nouvelles publie un reportage sur la coupe menstruelle, c’est signe que cette dernière commence à s’implanter dans nos mœurs2. Bref, les façons de faire qui étaient auparavant considérées comme étant « granos » ou nichées sont de plus en plus adoptées par Monsieur — Madame tout le monde.

Paradoxalement, malgré l’émergence de ces mouvements, la grosseur des maisons et des autos des gens va en augmentant3. Plusieurs projets polluants, comme l’achat du Pipeline Trans Mountain4, ont été approuvés par nos gouvernements.

Pour 2019, je souhaite que nous continuions à parler davantage d’environnement, tout en posant des gestes concrets pour combler nos lacunes. J’espère également davantage d’implication de la part de nos gouvernements, afin que ces derniers implantent des mesures pour faciliter la vie des citoyens dans leur transition énergétique, tout en imposant des normes plus sévères pour contraindre nos comportements polluants. Il serait primordial qu’en 2019, pour l’élection fédérale à venir, que les partis proposent des programmes environnementaux dignes de ce nom.

En somme, en 2018, nous avons franchi une première étape dans la lutte contre les changements climatiques, qui est celle de prendre conscience de l’ampleur de la situation à plus grande échelle et de commencer à  chercher des solutions. Dans la prochaine année qui nous attend, continuons sur notre lancée, tout en intensifiant nos efforts. C’est notre avenir qui en dépend.

Source

Références:

1https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1126738/vrac-produits-menagers-pharmacie https://www.lavoixdelest.ca/actualites/engouement-grandissant-pour-le-zero-dechet-a-granby-9b2e696a2a64951f95b7826ada172d84?utm_campaign=lavoixdelest&utm_medium=article_share&utm_source=facebook&fbclid=IwAR0-vJjdF0u1wxXLD0lBHXOVHMXAtuz3wyV-fLTDUeszyxa68Vq_oheg6vI

2 https://www.tvanouvelles.ca/2018/12/09/la-coupe-menstruelle-pour-moins-de-dechets-1

3 http://plus.lapresse.ca/screens/6640b553-04da-4deb-9d9f-d42990467c15__7C___0.html?utm_medium=Email&utm_campaign=Internal+Share&utm_content=Screen&fbclid=IwAR1rkQvh4er_v4PA56_o2YXSfbQb_0zrqmxYtzAJtoRCs0LEEb3VRZ5UpsQ

4 https://www.journaldemontreal.com/2018/05/29/le-gouvernement-trudeau-sentend-avec-kinder-morgan-1

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2019. Tous droits réservés
Une réalisation de