Menu

Parlons argent deux secondes, ok?

J’étais confortablement assise dans une chaise douillette de l’hôtel W, en train de déguster un brunch bien mérité en compagnie d’une amie. Celle-ci me racontait comment s’était déroulée la conférence Elle a dit, qu’elle avait organisée pour l’hôtel. Une conférence qui en était à troisième édition, où un panel de femmes inspirantes de diverses industries venaient échanger sur leur parcours, leur domaine, mais surtout, sur comment se démarquer en tant que femme dans un monde qui, malheureusement, n’est pas encore au stade égalitaire partout.

« J’espère qu’elles ont parlé d’argent », lui ai-je dit.

Elle m’a répondu par l’affirmative, en me soulignant le fait que c’est elle qui a dû prendre les devants pour poser une question d’ordre financière au panel lors de la conférence.

Parce que sinon, personne n’aurait osé.

Parce que l’argent demeure encore extrêmement tabou, chez les femmes surtout.

Parlons argent deux secondes, ok?

Il n’y a rien de mal à en vouloir. Et il n’y a rien de mal non plus à vouloir l’exprimer.

On n’a pas peur de parler de nos ambitions. De parler de nos rêves. De la maison qu’on veut éventuellement s’acheter. De la prochaine étampe qu’on veut dans son passeport.

On n’a pas peur de parler de nos ambitions. Pourquoi avons-nous peur de parler de l’argent qui nous permettra de les atteindre?

Je dis ça, mais je suis souvent dans le même bateau. Je suis gênée de gueuler sur tous les toits que je veux avoir de l’argent dans la vie. Que je veux pouvoir gâter mes proches abondamment. Que je veux pouvoir voyager librement et voir le monde sous ses plus belles coutures.

Pourquoi sommes-nous gênées en tant que femmes de clamer haut et fort que nous avons des ambitions financières? Pourquoi le sujet de l’argent est-il encore aussi tabou? Et pourquoi avons-nous autant de misère à déterminer ce que nous valons en tant que professionnelles?

L’argent, ce n’est pas méchant. Comme le dit Jen Sincero dans son livre You’re A Badass at Making Money, l’argent est une façon de supporter la meilleure personne que l’on peut être. L’argent, ce n’est pas le diable. C’est un outil qui, lorsque bien utilisé, peut nous permettre de florir en tant qu’individu.

Au lieu de s’enfouir la tête dans le sable lorsque le sujet de l’argent arrive, parlons-en plutôt fièrement, sans gêne et sans peur.

Parlons argent, tout simplement, ok?

Crédit photo couverture : Pepi Stojanovski pour Unsplash

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2019. Tous droits réservés
Une réalisation de