Menu

Ma vision de l’amour et de l’amitié

Dans nos groupes avec les Crépu.es, j’ai eu l’idée qu’on se lance comme défi de choisir un.e rédacteur.trice et de lui « imposer » un sujet. Notre rédac’ Florence Donati a tout d’suite embarquée dans l’idée et m’a assigné comme sujet: ma vision de l’amour et de l’amitié. J’ai donc décidé de relever le défi et d’écrire un article sur le sujet. Aimez-vous ça?

*

Ma vision de l’amour et de l’amitié… par où commencer?

J’pense que c’est important pour moi de commencer en mentionnant que l’amour pis l’amitié ça se ressemble pas mal et que ça devrait pas mal être traité de la même façon. Dans le fond, y’a juste la sexualité pis la cohabitation qui font la différence, pis encore là, y’a des ami.es qui habitent ensemble. Bref, je fais peu de distinction entre l’amour et l’amitié.

Il fut un temps où je ne me posais pas beaucoup de questions par rapport aux relations que j’entretenais. J’étais à l’université j’avais beaucoup de temps libre à combler et il valait mieux, pour moi, occuper mon temps le plus possible et aller prendre des cafés ou autre que de rester seule. Je dirais que j’avais pas mal d’« ami.es ». Toutes des relations ben cool, mais qui, finalement, demeuraient en surface. Pis c’était ben correct. Il faut que dire que la définition de l’amitié n’est pas la même pour tout le monde. Personnellement, ça m’en prend pas mal avant de dire d’une personne qu’on est ami.

En vieillissant, je me suis rendu compte que je valorise la qualité plus que la quantité. En vieillissant, j’ai décidé de faire un ménage et de me questionner sur mes relations; ce qu’elles m’apportaient, ce que j’apportais, comment je me sentais avec telle ou telle personne, les activités qu’on faisait, bref, je me suis questionnée en masse. Je pense que c’est important de se connaître dans la vie et de connaître nos besoins pour être accompagné de gens avec qui on partage plus qu’une bière. Tu me suis? Remarque que j’ai rien contre prendre une bière, c’est juste que je suis une personne Deep. J’aime les longues conversations, les discussions philosophiques. J’aime connaitre la personne devant moi, qu’on se dise les « vraies affaires ». J’aime plus les one on one que les gangs. La majorité du temps, je trouve que les gangs ne permettent pas vraiment ce genre d’interaction. Y’a toujours une espèce de hiérarchie non dite qui plane, le ou la clown, la personne qui se fait toujours un peu écœurer , etc. Quand je fais des activités en gang comme aller au restaurant ou autre, c’est toujours ben l’fun, mais je demeure toujours un peu sur mon appétit.

En vieillissant, je me rends compte à quel point c’est important pour moi de me questionner sur les relations que j’entretiens et qu’il vaut mieux en avoir moins de qualité que plein en surface. Quelqu’un qui me dit qu’il ou elle a 10-15 ami.es je ne la crois pas, c’est aussi simple que ça. Les vrai.es ami.es ça se compte sur les doigts de la main. T’sais le genre de personne qui va être là no matter what! Le genre de personne qui va t’appeler à ta fête, pas juste t’écrire sur Facebook. Le genre de personne qui va t’aider à déménager, bref you know what I mean. Pour moi, l’amour et l’amitié doivent être basés sur le respect, l’honnêteté, la communication, la compréhension et le plaisir.

Psst, si ça vous tente imposez-moi d’autres sujets dans les commentaires, ça me ferait plaisir!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2019. Tous droits réservés
Une réalisation de