Menu

J’suis une folle aux chats

J’suis une crazy cat lady.

J’suis du genre à poster dix stories mettant mon chat en vedette, parce que je trouve que c’est dont ben le plus beau.

J’suis du genre à dire à tous ceux qui viennent chez nous : prends-le, check comment il est doux!

J’suis la fille qui a 36 photos pareilles de son chat qui dort avec une face cute.

J’suis du style à aller lui acheter des p’tits jouets avec lesquels je sais bien qu’il ne jouera pas parce qu’il aime mieux défaire mes plantes.

J’suis du genre à raconter à n’importe qui ce que mon chat a fait de tannant hier.

Moi, dans la vie, je suis le genre de personne qui pleure en lisant Bouillon de poulet pour l’âme de l’ami des chats. Ben oui. Parce que moi, des histoires d’animaux, ça me touche droit au cœur. J’ai eu la chance depuis que je suis petite d’avoir des chats chez moi.

Ouais. Je suis une crazy cat lady pure et dure, pis je l’assume!

C’est pourquoi j’avais envie de dédier ce petit texte à mon chat, mais aussi à tous les autres que j’ai eus, avec leurs personnalités différentes.  Peut-être que toi aussi, même si tu es une dog person, tu vas te reconnaître dans ce que je dis.

Mon chat, affectueusement nommé Chuck (Noris pour les intimes), m’apporte beaucoup même s’il ne parle pas. On dirait qu’il le sent, quand j’ai besoin de réconfort. J’ai toujours pensé que les animaux avaient un sixième sens pour ces choses-là. Je me rappelle que quand j’étais enfant, notre chatte de famille (feu Jasmine) venait nous lécher la tête lorsqu’on pleurait. Elle était vraiment spéciale. Je me rappelle que j’aimais vraiment pas ça le noir, et elle venait toujours se coucher à côté de mon oreiller pour passer la nuit avec moi. J’ai eu énormément de peine lorsqu’on a dû la faire euthanasier, à l’âge honorable de 17 ans.

L’affaire, c’est qu’un animal, ça aime sans conditions. Peut-être qu’il y en a qui vont me dire que les chats n’ont pas vraiment de sentiments, mais je peux confirmer que j’ai été témoin d’un chat qui s’ennuie de ses maîtres au point de ne plus manger. C’est un compagnon de vie qui nous soutient à sa façon, avec ses ronrons et ses câlins.

J’aurais de la difficulté à vivre sans chats. Ils m’apportent tellement de calme et de quiétude, juste par leur présence. Ils m’apportent aussi beaucoup de divertissement. J’adore les regarder jouer, dormir et fixer l’extérieur. J’aime prendre mille photos d’eux.

J’y peux rien, j’suis une folle aux chats.

Pour terminer, j’aimerais t’encourager à adopter ton futur animal de compagnie dans un refuge ou à la SPCA. On sait tous que ces animaux-là méritent une deuxième, ou peut-être une troisième chance.

Sur ce, je te laisse avec une photo de mon p’tit Chuck parce que… CHECK comment il est adorable !!!!!

Pis toi, il y a sûrement un animal de compagnie dans ta vie, ou peut-être y en a-t-il un qui t’a marqué.e?

Source : Unsplash

One thought on “J’suis une folle aux chats

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2019. Tous droits réservés
Une réalisation de