Menu

Terminer ses études…

Terminer ses études, c’est franchir une étape. Quand on est aux études, on ne réalise pas toujours qu’il y aura un « après ». On suit un programme à la lettre sans trop se poser de questions, jusqu’à ce qu’on le termine et qu’on se demande vraiment : « je fais quoi maintenant? » On est confronté à toutes les angoisses qu’on a mises de côté durant ses trois années d’université. Parfois, on a la chance d’avoir un stage pour apprivoiser la vraie vie, parce qu’on ne nous apprend jamais comment gérer ce « après » dans nos cours. 

Lorsqu’on termine, on a l’impression de se faire lancer dans le vide. Plusieurs savent où ils s’en vont. D’autres se retrouvent avec un diplôme dans les mains et ne savent pas quoi en faire. Je jalouse les gens pour qui le trajet est tout tracé dans leur tête. Ils ont la chance de savoir exactement ce qu’ils désirent faire. Ils laminent leur diplôme et l’accrochent dans leur nouveau bureau. Il y en a d’autres pour qui le futur reste un mystère. Leur tête tourne juste à y penser. 

Être aux études c’est sécurisant. On sait exactement ce qui est attendu de nous. On utilise sa marge de crédit sans se demander comment on va la payer. Quand on gradue, on a l’impression d’être une minuscule chose dans un tas de possibilités. 

Il faut se recentrer un peu. Analyser toutes ces possibilités et essayer. Au pire on se cassera la gueule, mais on va finir par trouver. Peut-être le lendemain de l’obtention de notre diplôme, peut-être trois ans après, peu importe. 

L’important c’est d’aimer se lever le matin, et ce, à tous les jours. Il faut se faire confiance, se dire que c’est correct d’échouer parfois. Surtout, il ne faut pas avoir peur, la vie a toujours un plan pour nous, même quand on n’en a pas pour soi. 

Source

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2019. Tous droits réservés
Une réalisation de