Menu

8 conseils pour avoir une vie sociale quand tu as un chien

Salut, je m’appelle Karianne, je suis étudiante à l’université, j’ai un travail à temps partiel, j’habite en appartement seule et j’ai 2 chats, 1 chien, un lézard et 2 hérissons. Sherlock, Platon, Sonic, Mojo, Pikachu et Togepi. Et malgré tout ça, je réussis à avoir une vie sociale. Voilà les quelques trucs qui m’ont aidé à travers les années, pour bien m’occuper de mon chien en étant présente et développer une vie sociale satisfaisante.

1. Connaitre les besoins de votre chien

Tous les chiens ont des besoins différents. Ils ont essentiellement besoin de socialiser, bouger, gruger, être stimuler intellectuellement et jouer. Le temps accordé à chacune des activités dépend de votre emploi du temps et des besoins spécifiques de ton chien (souvent lié à la race). Il faut savoir aussi, que certaines activités épuisent plus le chien que d’autres. Trouver des trucs pour rendre les activités quotidiennes de ton chien efficace. Au lieu de donner la nourriture de mon chien dans un bol, il a des jeux interactifs qui lui permettent d’être stimulé intellectuellement, par exemple. Finalement, certains petits gestes de ce genre deviendront des habitudes et ton chien sera plus comblé, sans que tu aies besoin de passer plus de temps avec lui.

chien
Crédit photo: Karianne Martel

2. Éduquer le chien à la cage/pièce, etc.

Donne un endroit à ton chien qui sera sa safe place. Pour ma part, la cage à ce rôle. Être seul pendant une longue période de temps peut être stressant pour un chien et les risques dans une maison sont quand même élevé : Genre, n’importe quoi que le chien puisse manger. De plus, tu peux même agrémenter la période de cage de ton chien avec un « Kong » remplie de ses gâteries préférées. Le but est de montrer que la cage n’est pas une punition, mais bien une safe place quand tu n’es pas présent. 

3. Habiter près d’un proche qui aime ton chien 

Tu veux partir en roadtrip avec tes amis 3-4 jours, mais tu ne peux pas apporter ton chien? Trouve quelqu’un de confiance dans ton entourage qui aime ton chien. Ces personnes-là sont des vrais bijoux. En échange, tu iras arroser ses plantes quand elle partira deux semaines à Cancún!

4. Être en colocation avec quelqu’un qui aime tes animaux

Bon, tu ne veux pas que tes animaux deviennent un fardeau pour ton coloc, MAIS, si par hasard il peut sortir ton chien pour qu’il fasse ses besoins si tu pars plus que 4 h, au lieu de le mettre dans sa cage, c’est vraiment nice. Ton chien est heureux parce qu’il ne passe pas ce temps supplémentaire seul, ton coloc est heureux parce qu’il profite du chien sans engagement monétaire et toutes les responsabilités qu’apporte l’adoption d’un animal et toi tu es content parce que tu peux sortir sans te culpabiliser de laisser ton chien seul.

gray cat
Crédit photo: Karianne Martel

5. Habiter près d’où se passe les interactions sociales et de la job/école

J’habite à 15 minutes de mon pavillon universitaire, à 10 minutes de mon travail et à 10 minutes de la rue des bars où je vais. Je peux donc facilement revenir chez moi très rapidement et souvent pour ne pas laisser mon chien trop longtemps seul. Je dois seulement faire attention et être responsable et prendre le bus ou le taxi quand je suis trop loin et ne peux revenir à pied, mais étant donné que ma vie sociale se trouve majoritairement au centre-ville et que je peux m’y rendre en seulement 10 minutes à pied, c’est rare que ça arrive.  

6.  Avoir des ami. e. s qui aiment (ou au moins tolèrent) ton chien

Ça permet de faire des soirées chez toi, au lieu d’être ailleurs. Que ce soit dans une ambiance plus festive, une soirée de devoir ou juste chiller entre ami. e. s, on peut faire ça chez moi. Mes ami. e. s sont conscients que j’ai un chien et que par conséquent ça me limite des le nombre de temps que je peux être à l’extérieur. Donc lorsqu’on peut, on vient chez moi. MERCI LES AMIES. 

7. Jouer au « tetris » avec son emploi du temps

Travail, retour chez toi, être avec le chien, repartir 2 h plus tard. Peut-être que ce qui a été prévu après un 8 h de travail aurait pu être déplacé? Je sais que ce n’est pas toujours possible, mais si vous avez un horaire variable, déplacer certains trucs pour rendre les journées plus équilibrées pour passer du temps avec le chien est une excellente idée. C’est un peu de cette façon que je jongle avec mes différentes activités, tout en faisant beaucoup de devoir à la maison.

naked cat
Crédit photo: Karianne Martel

et si vous avez un gros budget :

8. Appelle une compagnie de gardiennage et promenade à domicile.

Ces personnes se déplacent chez toi, selon la fréquence que tu demandes pour sortir, jouer, nourrir ton chien. Ce n’est pas l’idéal ça? Ils peuvent même te texter pour te parler du caca de ton chien (oui, quand tu as un chien, le caca est important, c’est pas mal le signe avant-coureur d’un animal malade vs en santé). 

Je sais que ce ne sont pas des trucs miracles, mais en adoptant un animal, il vient avec son lot de responsabilités. Il est super important d’évaluer les besoins de l’animal (et de sa race) avant d’adopter et les comparer à ton emploi du temps et en pensant au futur, parce que c’est un engagement pour un 8 à 15 ans! Ces amis poilus demandent parfois ben des sacrifices, mais ils vous le redonneront bien. 

Crédit photo: Karianne Martel

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2019. Tous droits réservés
Une réalisation de