Menu

Lascaux : accoucher du monde

C’est dans la pénombre et l’intrigue que Lascaux s’éveille à nous.

Du bleu et du gris, du feu et de la pierre, une ambiance un peu glauque mais feutrée à la fois. On plonge, envoûté par leur poésie, dans un univers hors du lieu et du temps.

L’histoire d’une femme tombée dans une caverne en essayant de fuir la guerre, un danger, la vie? Nous découvrons assez tôt qu’elle n’est pas seule. Une mystérieuse tortue vieille comme le temps l’accompagne, mais Madeleine ne la voit pas. Elle découvrira rapidement que la vie qu’elle tentait de revoir se trouvait aussi à l’intérieur d’elle. Déchirée entre la vie et la mort, la tentation d’y laisser la sienne s’évanouit et elle finit par embrasser sa maternité. Nous vivons avec elle ses craintes et ses espoirs pour l’enfant qui naîtra et grandira dans une tombe de pierre, au cœur de la terre mère.

lascaux théâtre périscope

Lascaux n’aura de répit quant à sa quête d’une voie vers le monde intrigant qui se trouve au-dessus de lui. Ce monde dont il a tant aimé les récits de sa mère, et même au centre de la Terre, les débris de la guerre et les détritus des hommes se rendront jusqu’à lui.

Une pièce poétique qui nous conduit ailleurs et un texte d’actualité qui abonde de métaphores. On ne peut qu’en sortir incertain.

Du texte de Jasmine Dubé, avec la mise en scène de Pierre Robitaille, cette pièce utilise toute sorte de médiums pour nous noyer dans leur univers (jeux d’ombres, marionnette, musique, ambiance sonore).

Distribution : Éva Daigle, Jules Ronfard et Marjorie Vaillancourt

Une présentation du Théâtre Pupulus Mordicus et du Théâtre Bouches Décousues.

Au Théâtre Périscope jusqu’au 2 février. Plus d’info ICI.

lascaux théâtre périscope

Par Stéphanie Lessard et Karianne Martel

Crédit photo: Périscope

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2019. Tous droits réservés
Une réalisation de