Menu

CleanWalker : penche-toi pour la bonne cause

Je parlais du World Clean Up Day dans mon billet de novembre dernier et à l’instar de cette initiative, le mouvement CleanWalker incite les gens à ramasser les déchets sur leur chemin. C’est en France qu’a pris naissance ce mouvement à la fin de l’été dernier. Depuis, des dizaines d’événements de ramassage de déchets se produisent aux quatre coins du pays, comme ça, sans journée internationale de ci ou de ça, juste parce que des gens pensent que c’est important de ramasser ce qui ne devrait pas traîner par terre. Des gens se donnent rendez-vous durant 2 h ou 3 h à Paris, à Rennes, à Rouen, à Besançon, à Aix-en-Provence, à Caen, à Colomiers… Ce n’est pas juste une affaire de métropole! Où qu’on aille, des déchets jonchent le sol. 

C’est vite fait, c’est sur le chemin de toute façon, ça sollicite quelques muscles du bas du corps, ça fait pratiquer l’équilibre! 

Le Dr Alain Vadeboncoeur a écrit un article intéressant à propos de l’exercice physique insoupçonné : Ramasser le vomi du chat grâce au jogging intérieur. Au lieu de prioriser l’efficacité en ramassant tout en un seul passage, par exemple en préparant une brassée de lavage, il faut se pencher pour chaque morceau à ramasser et, pour les plus téméraires, faire l’aller-retour entre la laveuse et la pile de linge sale pour chacun des morceaux de vêtements. Mais laissons le bon docteur à ses chaussettes et revenons à nos moutons. 

Si entre la voiture et l’entrée du bureau, je croise une fourchette en plastique écrapoutie dans le stationnement et une canette de boisson gazeuse coincée dans la plate-bande, je me pencherai deux fois, pourquoi pas en squat, pour ramasser ces déchets qui proviennent peut-être de l’autre bout de la ville, poussé par le vent. C’est bon pour le corps et la conscience et c’est bénéfique pour l’environnement. Oui, ça m’aura peut-être pris quelques secondes de plus, mais je suis toujours 5 minutes en retard de toute façon, alors ces 8 secondes ne changeront rien à mon arrivée tardive, mais feront une belle différence pour la planète. 

J’ai trouvé quelques autres initiatives qui sont nées dans les dernières années : 

  • Mission 100 tonnes (née au printemps dernier dans notre belle province!) : mouvement qui vise à retirer 100 tonnes de déchets des cours d’eau pour éviter qu’ils n’atteignent l’océan;
  • Des corbeaux dressés pour le nettoyage : dans un parc d’attractions en France, depuis août 2018, six corbeaux ramassent mégots et déchets dans le parc Puy du fou… Quand c’est rendu qu’un oiseau a plus de savoir-vivre qu’un humain!
  • Run Eco Team : mouvement qui fait la promotion, depuis 2016, du ramassage de déchets par la course à pied. Ironiquement, cette initiative est née d’un selfie avec un vieux paquet de cigarettes.
  • The Garbage Patch State : il s’agit d’un projet artistique qu’on peut retrouver à une dizaine d’endroits, principalement en Europe, et qui vise à informer le public de l’existence d’îles de plastique dans les océans. J’ai personnellement pu voir, l’été dernier, le projet exposé au Forum Romain (site archéologique à Rome). C’est plutôt frappant de voir des colonnes de bouchons de plastique coloré parmi les colonnes de pierre qui étaient là avant Jésus Christ! Et la vue d’ensemble l’est encore plus! Voyez-vous le message?

ville
usine
Crédit photos : Isabelle Daigle

J’ai terminé la rédaction de ce billet dans les dernières heures de 2018 et j’ai, en même temps, trouvé ma résolution 2019!

Allez, penchez-vous pour la planète!

Isabelle Daigle

Photo de couverture : Unsplash

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© La Fabrique Crépue. 2020. Tous droits réservés
Conception de site web - Effet Monstre